Togo : Une réforme de la C14 s’impose

0 199

C’est un secret de polichinelle que Brigitte Adjamagbo Johnson et Jean-Pierre Fabre ont conduit la coalition de 14 partis politiques de l’opposition au Togo dans le gouffre. Une situation difficile qui fait désormais que tous les partis politiques membres de la C14 sont devenus des partis politiques extraparlementaires. Et le président de l’ANC perd d’office son titre de Chef de file de l’opposition du Togo; ce titre aux multiples et divers avantages pécuniaires et matériels.

 

Lire aussi : Togo : L’échec du boycott qui montre le vrai visage de la C142

 

Le boycott des élections législatives se révèle donc une mauvaise option avec de nombreux inconvénients. Et il faudra en tirer les leçons. Notamment mener des réformes internes visant à choisir un coordonnateur plus fin dans les négociations et plus souple dans les positions. Car nulle part au monde l’extrémisme n’a contribué à l’apaisement.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur