Togo : Tout sur le premier tour de la présidentielle fixé au 22 février 2020 prochain

0 854

Les Togolais connaissent désormais la date du premier tour de la prochaine présidentielle dans leur pays. Celle-ci se déroulerait le 22 février 2020. Et le deuxième tour, s’il doit avoir lieu, se tiendra quinze jours après la proclamation des résultats du premier tour au cas où la majorité absolue des suffrages exprimés n’aurait pas été récoltée selon les dispositions de l’article 60 de la nouvelle Constitution Togolaise.

 

Le conseil des ministres a validé ce mercredi les différents décrets qui organisent les conditions de cette tenue en se fondant sur les dispositions du code électoral. Il s’agit de l’article 79 du code électoral et l’article 65 de la constitution disposant que “le scrutin est ouvert sur convocation du corps électoral par décret pris en Conseil des ministres 60 jours au moins et 75 jours au plus avant l’expiration du mandat du Président en exercice”.

Ainsi, ce 22 févier 2020, le corps électoral est convoqué dans les bureaux de vote de sept (7) heures à seize (16) heures UTC/GMT sur toute l’étendue du territoire national et en heure locale pour les bureaux de vote dans les ambassades retenues pour le vote des Togolais vivant à l’étranger. En application des articles 67 et 68 du code électoral, la campagne électorale pour l’élection s’ouvre du jeudi 6 février 2020 à zéro heure. Elle prend fin le jeudi 20 février 2020 à minuit.

L’autre décret pris fixe le montant de cautionnement pour les postulants à l’élection présidentielle à 20 millions de FCFA. Enfin, le dernier décret adopté porte sur le financement de l’État au scrutin. Il a été fixé à 500 millions de francs CFA et se répartit à raison de : 60% du montant à égalité entre tous les candidats, 40% du montant proportionnellement aux suffrages obtenus entre les candidats ayant obtenu au moins 10 % des suffrages exprimés. Toutefois, le conseil des ministres précise que “le montant de l’aide proposée tient compte de l’organisation de la campagne électorale pour les deux (2) tours pour les candidats à l’élection présidentielle. Ce montant est fonction du nombre de candidats qui seront retenus par la Cour constitutionnelle”.

“A l’issue des échanges et des délibérations relatifs aux questions électorales, le Président de la République a donné des instructions au Gouvernement de maintenir l’esprit d’ouverture et d’écoute avec l’ensemble des acteurs politiques et la société civile avec le souci primordial d’assurer le déroulement serein et pacifique du processus électoral et de garantir par des mesures concrètes et pratiques, la tenue d’un scrutin présidentiel libre, équitable, transparent et crédible” a indiqué le communiqué du conseil des ministres sans omettre que le Chef de l’État a également exhorté les membres du Gouvernement à demeurer concentrés sur leurs missions et tâches et à garder le cap des réformes et des efforts visant à répondre aux besoins des concitoyens.

Lire aussi : Indice de prospérité Legatum : …pour plus de prospérité au Togo

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur