Togo / Présidentielle 2020 : la révision des listes électorales se déroulera du 29 novembre au 1er décembre prochain

0 576

De part et d’autre, les armes sont entrain d’être fourbies pour la prochaine élection présidentielle. Du côté du gouvernement, c’est plutôt le souci de transparence et d’égalité de tout Togolais à exercer son devoir civique qui est l’objectif. La révision de la liste électorale pour les prochaines consultations. En conseil des ministres ce mercredi, le gouvernement a adopté le décret portant ouverture et clôture de la période de révision des listes électorales pour l’élection présidentielle. L’article 51 du code électoral dispose que “l’élection est faite sur la base de la liste révisée pendant toute l’année qui suit la clôture de cette révision”.

Et malgré qu’il avait été déjà initié une révision exceptionnelle des listes électorales en mai 2019 dans le cadre des élections locales, le gouvernement rebelote. Alors même qu’un recensement électoral avait aussi eu lieu en octobre et novembre 2018 pour les élections législatives de 2018.
Cette nouvelle révision exceptionnelle est décidée “pour un processus électoral plus inclusif et, surtout, permettre aux Togolais vivant à l’étranger de se faire recenser pour la première fois”, a précisé le conseil des ministres. Il s’agit là encore de la bonne foi du gouvernement d’ouvrir la compétition électorale mais aussi d’aller au bout de sa volonté politique de faire participer les Togolais vivant à l’étranger. En plus du vote de la modification du code électoral, le gouvernement compte accélérer la participation de la diaspora togolaise à la présidentielle de 2020.

Ainsi, il a été décidé que la révision des listes électorales se déroulera pendant la période du 29 novembre au 1er décembre 2019, en une phase unique dans les centres de recensement qui seront ouverts de 7 heures à 16 heures, heure GMT au Togo et en heure locale dans les pays retenus pour le vote des Togolais de l’étranger. Il est désormais souhaitable que les partis politiques ayant affiché leur désir de participation à l’élection mobilisent et sensibilisent leurs électeurs et militants à l’enrôlement. Comme pour les précédentes fois, plus de 3 200 machines seront déployées à travers le pays et plus de 23 000 agents seront également mobilisés pour cette opération qui aura duré trois jours. Il y va de l’intérêt du Togo.

Lire aussi : Togo : le vote de la diaspora acté…place à la poursuite du processus

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur