Togo / Présidentielle 2020 : La Cour Constitutionnelle indique le premier tour au plus tôt le 19 février et au plus tard le 05 mars

0 2 149

2020 cristallise les passions. Au sein des états-majors des partis politique, on fourbit les armes. Les manœuvres vont bon train chez les potentiels candidats. Mais le dispositif institutionnel devant assurer la gestion et la conduite du processus électoral lié à la présidentielle de 2020 est enclenché. C’est par un communiqué que la Cour Constitutionnelle a annoncé et rappelle de façon pratique les exigences constitutionnelles y relevant.

Du texte, il en ressort qu’au terme de l’article 61 de la Constitution du 14 octobre, le scrutin relatif à l’élection présidentielle est ouvert soixante quinze (75) jours au plus tôt et soixante (60) jours au plus tard avant la fin du mandat présidentiel en cours. Et puisqu’à l’évidence, le mandat du Président en exercice a débuté le 04 mai 2015, date de la prestation de serment et prend fin, le dimanche 03 mai 2020. En conséquence, la Cour Constitutionnelle rappelle ce qui en découle.

A cet effet, l’institution se veut prévoyante. Ainsi, le prochain scrutin doit être ouvert par la convocation du corps électoral au plus tôt le 19 février 2020 et au plus tard le 05 mars 2020. Dans le même temps et aux termes de l’article 153 de la loi n°2012 du 29 mai 2012 modifiée par la loi n°2013 du 19 février 2013 et la loi 2013-008 du 22 mars 2013 portant code électoral en République Togolaise, toute candidature pour l’élection présidentielle est déposée à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) quarante cinq (45) jours avant le jour du scrutin.

Un rappel nécessaire fait par la Cour Constitutionnelle pour qu’aussi bien que le gouvernement et les potentielles parties engagées dans la course présidentielle ne soient guère surprises par le compte à rebours. Certes, la grande effervescence s’observe de part et d’autre mais il est utile de repréciser ces dispositions surtout sur ce que sera la première élection présidentielle après la modification constitutionnelle intervenue en mai dernier.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur