Togo : Pour la C14, les décès sont le signe de la réussite des manifestations

0 439

C’est à peine si les membres de la C14 n’expriment pas leur joie de constater le décès de quatre personnes lors des manifestations, pourtant interdites par le gouvernement, dans un quartier de Lomé et à Sokodé. C’est pour eux, le signe de la réussite de leurs protestations. Dans l’ensemble, les membres de la C14 estiment que le bilan est positif. Selon eux, les morts constituent un signal fort pour que la CEDEAO donnent satisfaction à leurs multiples revendications.

Lire aussi : C14, la guerre de leadership s’amplifie

Interrogé par Canal FM, le Responsable préfectoral de l’ANC à Kpalimé qui a sorti les populations dans les rues tôt ce matin du lundi, déclare : ” pour le moment, nous n’avons pas encore de morts. Il nous faut attendre la fin des manifestations pour faire le bilan et voir s’il y en aura”.

Vecteur de violences, la C14 a annoncé qu’elle empêcherait la tenue des élections législatives du 20 décembre 2018. Et elle développe une agressivité à nulle autre pareille envers les forces de sécurité et même les simples populations pour atteindre ses objectifs.

À Lomé, c’est seulement à Agoè qu’un groupuscule érige sans cesse des barricades sur la route inter-Etats n°1. À défaut de se déployer dans la ville, ils provoquent et agressent les agents de la police avec des jets de pierre. La réaction attendue étant que les forces de sécurité fassent usage de leurs gaz lacrymogènes, seul outil de défense à leur portée.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur