Togo/PNUD : 24 spécialistes SIG outillés pour révolutionner la planification et le suivi des actions de développement

0 699

 

Le représentant-résident du PNUD au Togo, M. Aliou DIA a procédé ce vendredi 20 septembre à la remise des certificats de fin de formation à 24 spécialistes de la plateforme SIG du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC). Points focaux du Système d’information géographique dans les ministères sectoriels partenaires du PUDC, ces spécialistes ont suivi du 09 au 20 septembre 2019 une formation en vue de maitriser la plateforme SIG dénommée ArcGIS Online.

Cette plateforme collaborative, entièrement basée sur le WEB est un outil de planification et d’aide à la prise de décision du gouvernement. Elle bénéficie de tous les éléments de la technologie Esri et permet de géolocaliser et de centraliser les réalisations du PUDC.

Initié par le Chef de l’Etat, le Programme d’urgence de développement communautaire contribue à créer au sein des populations togolaises, les conditions favorables à la consolidation du développement social et au renforcement des mécanismes d’inclusion, comme prévu dans l’axe 3 du PND. Et depuis sa mise en œuvre, le programme a permis a plus d’un million de personnes dont 60% de femmes de bénéficier des impacts de ses réalisations par l’amélioration considérable de leurs conditions de vie, d’accès à l’énergie, d’éducation et de soins de santé de qualité.

Les résultats probants du PUDC ont un réel impact positif sur la vie des populations et cette nouvelle plateforme SIG guidera davantage les actions du gouvernement qui vise une croissance forte pour un développement inclusif et équitable. Il faut souligner que la plateforme SIG ArcGIS Online permet à un nombre illimité d’utilisateurs nommés de recueillir, stocker, traiter, analyser, visualiser et partager des informations spatiales. Pour Mme SAMA Sélifa, Chef service SIG au ministère de l’eau, cette formation pour la mise en œuvre du SIG est une aubaine car elle vient leur faciliter la tâche et leur permettre de fournir des données plus fiables aux décideurs.

Pour sa part M. Aliou DIA a profité de l’occasion pour exhorter les points focaux SIG à travailler avec dynamisme à la durabilité de la plateforme SIG en l’alimentant régulièrement de données fiables afin d’éviter qu’elle ne devienne obsolète. Il a d’ailleurs rappelé que son institution en collaboration avec l’Université de Lomé envisage la construction d’un laboratoire de Géomantique et de géo-informatique pour former des spécialistes du domaine.

Il faut retenir que cette plateforme est réalisée dans la perspective de devenir le géoportail du Togo qui fédèrera les efforts de mise à disposition des données géospatiales et favorisera la collaboration des différents acteurs de développement en facilitant les prises de décisions dans la planification et le suivi des projets de développement.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur