Togo / PND : Les résultats concrets de l’axe stratégique 1 du PND

Renforcement des infrastructures

0 19

Face aux défis, des objectifs sont définis et fixés dans le Plan National de Développement 2018-2022. Et pour la transformation structurelle du pays telle que visée, des résultats sont attendus. Du moins en ce qui concerne l’axe stratégique 1 qui à terme permettra de mettre en place un hub logistique d’excellence et un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région. A chaque réforme prévue, de concrets impacts attendus.

En ce qui concerne la modernisation et la compétitivité du Port Autonome de Lomé, il est espéré l’accroissement du trafic, la diversification des infrastructures d’accueil, la création et l’opérationnalisation de l’autorité portuaire. A terme, le temps moyen de passage au Port Autonome de Lomé sera ramené de 72 heures en 2016 à 24 heures en 2022. Le volume de conteneurs manutentionnés (en EVP) passera de 1. 193. 841 en 2017 à 3. 050. 000 en 2022 ; ceci en vue d’augmenter les revenus générés par l’activité portuaire mais surtout avoir un effet sur l’économie du transport de marchandises en Afrique de l’Ouest.

 

Togo-port-autonome-lome
port-autonome-lome

Au-delà du port, l’objectif du gouvernement à travers cet axe stratégique est d’améliorer la compétitivité globale pour ainsi accroitre la demande en fret et en passagers par l’utilisation du corridor logistique. Il s’agira de porter le pourcentage de routes revêtues avec un bon niveau de services de 36% en 2016 à 60% en 2022 mais aussi de réduire la durée moyenne d’un camion le long de la RNI 1 de 48 heures en  2016 à 24h en 2022. Sous ce même axe stratégique, l’espace aérien togolais n’est pas oublié.

En termes de résultats attendus en lien avec l’ambition de renforcer l’offre de destinations couvertes au départ du Togo, à partir de 2022, le trafic de passagers passera de 750.000 passagers à 1.500.000 et le trafic fret à 24.000 tonnes par an avec un marché de services. Pour le développement du numérique, il est ambitionné de permettre à terme que 50% de la population et 60% des entreprises au Togo aient un accès internet haut débit comme levier à une digitalisation économique porteuse de valeurs, créatrice d’emplois et stimulatrice de développement.

PND-Togo-Plan national de développement

Pour un pays dont la contribution actuelle du secteur du tourisme à l’économie est de 4% du PIB, l’ambition est d’atteindre 6% d’ici les trois prochaines années. Aussi le nombre de visiteurs pour 100 habitants devrait passer de 3,2 en 2015 à 5 en 2022 et les recettes par visiteur de 520 dollars à 700 dollars en 2O22 avec la création de 10.000 emplois directs et décents. En amont de cette valorisation de l’offre touristique, la construction d’une station balnéaire avec un port de plaisance sur le site de l’ancien hôtel TROPICANA, d’un hôtel 5 étoiles de 400 chambres et d’un autre de grand standing 4 étoiles par le groupe AZALAÏ.

En plus d’être un pôle touristique, le Togo rêve d’ici 2022 de se positionner comme un centre financier de premier ordre dans la sous-région avec des réformes permettant l’accélération de la bancarisation des populations, l’intégration du système financier décentralisé au système financier bancaire, l’installation de nouveaux sièges de banques. Ceci permettra la disponibilité du financement adéquat aux PME/PMI dans les meilleures conditions. Le financement efficace et effectif de cette forme productrice portera la création massive d’emplois recherchée dans les objectifs du PND. 500.000 emplois à terme.  Au total, 11 résultats sont attendus dans l’axe stratégique 1 qui positionne la mise en œuvre des grandes infrastructures logistiques et d’affaires comme le principal gisement de la croissance à court terme.

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur