Togo : Les parlementaires de l’Afrique francophone tiennent leur 10ème conférence

0 318

Les rencontres internationales se suivent à Lomé au Togo, les unes plus prestigieuses que les autres. Depuis ce matin, à l’hôtel 2 Février, ce sont les parlementaires francophones qui organisent leur 10ème conférence.
C’est le Président de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire, 1er Vice-président de l’Assemblée parlementaire de la francophonie qui a ouvert les travaux de cette assise des présidents d’assemblées et de sections de la région Afrique de cette institution mondiale. Moment pour lui, dans son discours inaugural, d’indiquer les principales pistes de réflexion sur les sujets à l’ordre du jour.

A Lomé, les présidents d’assemblées et les sections de la région Afrique vont se pencher sur la crise migratoire qui secoue le continent. ” Notre conférence se tient dans un contexte particulier : l’Afrique fait face à de nombreuses crises, les unes aussi préoccupantes que les autres. Mais celle qui a fait couler d’entre et de salive ces derniers temps, c’est incontestablement, la crise migratoire sans précédent qui nous affecte, et qui se manifeste par la détermination d’un nombre non négligeable de nos concitoyens à émigrer vers les pays du Nord, au péril de leur vie”, fait constater Guillaume Soro. Dans cette situation déplorable, chacun à sa part de responsabilité. Les parlementaires aussi. Par ces réflexions qui se dérouleront, ils entendent jouer la partition qui est la leur pour mettre fin à ce phénomène qui avilit le continent.

Autre sujet à l’ordre du jour des parlementaires de l’APF, c’est l’ouverture du parlement à la société civile. Guillaume Soro le propose. Il revient à ses collègues de s’y pencher pour l’analyser avec minutie pour qu’il n’en découle pas des couacs.
La situation au Sahel avec la montée incessante de l’extrémisme sera aussi étudiée par l’APF.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur