Togo : Non à une opposition qui crée le chômage et bloque le développement

0 2 967

C’est ahurissant de constater que pour mobiliser les jeunes et les enrôler dans les violences, une femme puisse verser si profondément dans d’ignobles déclarations. À tous les jeunes, elle promet l’emploi s’ils font preuve de violences. A tout le peuple, elle promet le bonheur éternel s’il casse tout sur son passage. Mais cette dame elle-même n’a jamais pu créer un seul emploi au Togo. Comment va-t-elle pouvoir donner de l’emploi et du bonheur à tous ? La même dame a plusieurs créanciers.

Ce qui est important en ce moment pour le Togo, c’est la question du développement, la question de l’emploi des jeunes. Et le gouvernement s’y emploie. Plusieurs programmes sont mis à la disposition des jeunes pour leur auto-emploi.

Mais le problème au Togo et dans tous les pays africains, c’est celui de l’adéquation formation-emploi. Les jeunes sont diplômés en sociologie, droit, linguistique, lettres modernes, histoire et autres matières pratiques. De ce fait, il est nécessaire pour eux de faire d’autres formations pratiques pour se donner une chance d’emploi.

L’autre problème actuellement, ce sont les manifestations politiques incessantes. Les investisseurs auront beaucoup d’inquiétudes pour investir dans un pays où les meetings politiques sont fréquents. Ce faisant, c’est l’opposition qui crée et renforce le chômage des jeunes. Sa seule satisfaction, c’est de pouvoir les utiliser pour atteindre son but.

Pour le développement et l’emploi, il est nécessaire que les jeunes pensent plus à faire des formations pratiques en dehors de leurs formations universitaires. Et qu’ils ne se laissent pas entraîner par les hommes politiques aux promesses mielleuses qui empêchent le développement à travers les interminables manifestations politiques. A la fin, les jeunes vont dormir chez eux à jeun et les politiciens dans leurs grands bâtiments avec leurs enfants.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur