Togo : L’opposition se noie dans une guerre de leadership et bloque le dialogue

80

Si le dialogue politique inter-Togolais est bloqué depuis plusieurs semaines, c’est la faute aux rivalités internes à la coalition des 14 partis de l’opposition. Trois personnes se disputent le leadership dans ce conglomérat. Cette guerre des clans s’est davantage empirée avec l’appel du PNP à reprendre les marches. Eric Dupuy, un des leaders de l’opposition, mais “Fabriste” s’est aussitôt interposé, désavouant son allié politique. Il n’est point question selon lui que le PNP, non content de faire cavalier seul, cherche à s’imposer aux autres partis, fustige-t-il.

De par sa position de chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre revendique être le leader charismatique autour de qui sont réunis tous les autres partis politiques.

De son côté, Tikpi Atchadam dont le parti a déclenché les manifestations dans les rues revendique être le numéro 1 de l’opposition togolaise.

Brigitte Adjamagbo est le troisième larron. Désignée pour conduire la délégation de l’opposition lors du dialogue, elle ne crache pas sur le poste de leader de l’opposition. Et donc entend voir exécuter les instructions qu’elle donnerait à toute la coalition.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.