Togo : L’expertise de la Fondation Saemaul au service des agropoles

Promotion agricole

0 90

De simples signatures apposées au bas d’un document mais qui portent en elles les germes d’un développement accéléré des agropoles au Togo. Avec la signature de ces conventions par Sani Yaya, Ministre de l’économie et des finances et Chang Doghee Président de la Fondation Saemaul globalisation de la Corée du Sud en présence du Premier ministre, les relations entre le Togo et cette institution entrent dans leur phase de concrétisation notamment pour la mise en œuvre des agropoles à travers le projet de transformation agro-alimentaire.

 

Togo : L’expertise de la Fondation Saemaul au service des agropoles
Togo : L’expertise de la Fondation Saemaul au service des agropoles

 

Le lancement du premier site situé à Kara se fera dans les prochains jours afin que l’initiative prenne réellement corps. Les agropoles inscrits dans le pilier 2 du Plan national de développement constituent une initiative promotrice d’emplois dans le secteur agricole.

Relire aussi : Les agropoles, nouvelle stratégie de développement agricole au Togo

Dans le partenariat, la fondation a pour rôle fondamental de renforcer les capacités des populations des zones ciblées et l’amélioration de leur environnement à travers la formation agricole.

En présidant la séance de signature de convention, le Premier Ministre Komi Selom Klassou, a indiqué que le projet de transformation agro-alimentaire vise un profond changement de paradigme notamment le développement industriel dans le secteur agricole. Selon lui, « cette approche très pragmatique repose entre autres sur la transformation structurelle de l’agriculture, en tant que secteur à forts potentiels de croissance.

 

Togo : L’expertise de la Fondation Saemaul au service des agropoles (photo de famille)
Togo : L’expertise de la Fondation Saemaul au service des agropoles (photo de famille)

 

La mutation préconisée dans ce secteur vise à promouvoir l’essor des industries de transformation agricole et l’essor des Petites et moyennes entreprises et même des très petites entreprises ». C’est pour atteindre ces objectifs que « la nouvelle politique agricole a posé le curseur sur une stratégie d’amplification de l’articulation agriculture-industrie basée sur les agropoles », précise-t-il.

Relire aussi : Plan national de développement : Des emplois et des opportunités pour les jeunes au Togo

L’agropole est une zone d’activités à vocation agricole ou agro-industrielle et logistique, qui regroupe plusieurs acteurs de taille et de niveau technique et technologique variable, évoluant sur une ou plusieurs filières agricoles ciblées et axées sur la recherche de la rentabilité.

Il vise Le développement de la transformation des produits de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage en produits manufacturés, le renforcement des relations entre les activités de production, de transformation et de commercialisation de ces produits, le regroupement des acteurs dans un même endroit dans une perspective de synergie, l’inclusion sociale dans une logique d’amélioration des conditions de vies des populations rurales.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur