Togo : Les Togolais votent dans l’espoir d’une résolution définitive de la crise politique

Élections législatives

0 532

Derrière le calme des grandes artères et le défilé incessant des membres des forces de l’ordre du Togo sur le terrain, les élections législatives sont effectives à Lomé. Mais en même temps qu’elles consacrent une prochaine législature, elles annoncent l’espoir d’une issue à la crise dans laquelle s’est embourbé le pays depuis plus d’un an. Ces élections annoncent aussi un large renouvellement du personnel politique de premier plan.

Quelques minutes après l’ouverture officielle des bureaux de vote, les files d’attente s’allongeaient et les groupes d’électeurs se formaient. A la mi-journée de ce jeudi 20 décembre, le scrutin se poursuit sans anicroches et sans difficultés dans presque la totalité de tous les centres de vote. Ces derniers témoignent d’une sérénité dans le déroulement des opérations.

 

Lire aussi : Aucun incident dans le centre de Tokoin-Est

 

Dans l’enceinte de l’Ecole Primaire Publique de Doumassesse 1, ça bouillonne et grouille. Ce ne sont pas des élèves en ce jeudi chômé et payé par le gouvernement togolais. Mais plutôt des électeurs sortis nombreux. Et ils sont tantôt attroupés devant les tableaux qui supportent les listes électorales. Tantôt en pleine discussion après le vote.

 

Lire aussi : Démarrage effectif du vote dans le canton de Hedzranawoe.

 

Sous la supervision des éléments des forces de sécurité du Togo mobilisés, du personnel électoral et des délégués de candidats, le scrutin est non seulement effectif  mais il se déroule dans le calme. “J’ai décidé de voter pour un nouvel espoir. Non seulement cette élection est une occasion de remettre les choses à plat et de consolider notre démocratie à travers les réformes nécessaires”, fait savoir Albert N’TTIA.

 

Photo élections législatives Togo
Photo élections législatives Togo

 

“Avec ces élections bien que boycottées par une certaine partie de l’opposition, nous sortirons absolument de la crise politique en cours”, ajoute Mamadou SALY avant d’espérer que le nouveau parlement trouvera les moyens de poursuivre le chantier des réformes utiles pour la démocratie et la paix au Togo. “L’affrontement et l’absence de dialogue”, ne sont pas des solutions à la crise, précise celui qui a voté dans l’un des 11 bureaux de vote de l’Ecole Primaire Publique du Camp Général GNASSINGBÉ EYADEMA.

 

Photo élections législatives Togo
Photo élections législatives Togo

 

Ce même espoir est animé par l’un des candidats de l’opposition. Gerry Taama a aussi accompli son devoir très tôt ce matin. “Pour le Togo. Pour le NET aussi”, a-t-il posté sur sa page facebook avant de constater “qu’à travers le pays, les conditions de sécurité sont remplies pour le vote”. Avant donc la fermeture des bureaux de vote prévue pour 16h, le processus se poursuit dans le calme et la transparence espérant que l’élection débouchera sur une nouvelle ère politique au Togo.

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur