Togo : les recettes à la hausse et un budget revu pour faire face aux prévisions du PND

0 490

Un budget en forte croissance parce que les prévisions ont été positives et les recettes en pleine augmentation. Pour donc mieux répondre aux exigences de la mise en œuvre des réformes structurelles du Plan National de Développement (PND 2018-2022). C’est l’objectif poursuivi par le projet de loi adopté par le gouvernement pour modifier les dispositions de la loi des finances de l’année 2019.

Pour plus d’efficacité et d’efficience dans la gestion des dépenses publiques et surtout inciter les investisseurs au profit des projets structurants du plan, certaines dispositions du code des impôts ont été revus et modifiés.

C’est alors dans cette démarche que s’inscrit l’introduction au parlement de ce projet de loi de finances rectificatif, gestion 2019 censé réajuster les prévisions de dépenses en fonction des recettes initialement attendues. Reste tout de même que la mobilisation des recettes internes reste consolidée en desserrant l’étau sur les entreprises et de permettre ainsi au secteur privé de jouer pleinement le rôle qui est de contribuer à hauteur de 65% la réussite du Plan National de Développement.

Alors, le projet de loi de finances rectificatif est projeté à 1501,9 milliards de francs CFA contre 1461 milliards de francs CFA dans la loi initiale, soit une hausse de 2,8%. Reste le feu vert du parlement.

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur