Togo : Les premiers actes du parlement pour une paix durable

0 1 967

En attendant d’autres initiatives dont elle a pris l’engagement solennel ce mardi 02 mars 2019 à l’occasion de l’ouverture de la première session ordinaire, la présidente de l’Assemblée nationale du Togo a rappelé les premiers actes déjà posés par son institution en vue du renforcement d’un climat de paix et de concorde.

Au Togo, les divergences entre acteurs politiques se conjuguent progressivement au passé depuis la tenue des élections législatives du 20 décembre 2018 et le parlement qui en est issu compte jouer pleinement sa partition en vue d’une consolidation de ce climat de paix qui se recouvre.
Alors que le Président de la République et le gouvernement de leur côté multiplient les actes en faveur d’un apaisement continu, comme en témoigne l’audience qu’a récemment accordée le Chef de l’Etat aux membres de l’ex coalition des partis de l’opposition, l’Assemblée nationale, haut lieu du dialogue politique, s’acquitte également de diligences et compte prendre davantage d’initiatives les jours, semaines et mois à venir.

Togo-nouveau-siège-de-l'assemblée-nationale

En procédant ce mardi 02 avril 2019 à l’ouverture officielle de la première session ordinaire de l’institution qui consacre en même temps l’installation de la sixième législature dont elle préside le bureau, Chantal Yawa Djigbodi Tsegan a annoncé que « le 22 mars dernier, lors de la deuxième session extraordinaire de notre législature, nous avions élu les nouveaux membres de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) et surtout de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).
Ceci annonce la mise en œuvre des réformes attendues par toutes les Togolaises et tous les Togolais, et constitue des repères tangibles de la volonté de l’exécutif, de consolider la démocratie dans notre pays et de maintenir entre les différents acteurs politiques un climat de concertation et de tolérance mutuelle ».

Tout en rassurant que son institution ne s’arrêtera pas à ces premiers actes et que ses collègues députés et elle continueront à inscrire leur action dans la dynamique de consolidation de la paix, la 12eme présidente de l’Assemblée nationale du Togo depuis les indépendances en appelle « encore une fois, à l’esprit patriotique de l’ensemble des acteurs politiques togolais afin de toujours privilégier l’intérêt national », a t elle plaidé.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur