Togo : Les grandes orientations du budget 2021 adoptées

0 332

Le gouvernement togolais a obtenu le quitus du parlement pour son budget 2021. Le premier de l’équipe de Victoire Tomégah-Dogbé. Orienté vers le social et la promotion de l’emploi des jeunes et des femmes, ce budget accorde aussi une place de choix à l’agriculture et aux réformes structurelles pour une consolidation de l’économie.

“Le budget, exercice 2021 qui vient d’être voté consacre aux secteurs sociaux un montant de 445,1 milliards de francs CFA contre 401,7 milliards de francs CFA dans le budget 2020, soit une hausse de 10,8%. La part relative de ces dépenses dans le budget, exercice 2021, est de 53,7% des crédits budgétaires contre 52,9% dans le budget 2020”, a précisé le ministre de l’économie et des finances devant les députés à l’issue du vote de la loi.

Lire également : Budget 2021 / Les besoins sociaux des populations rurales prises en compte

Dans le budget 2021, il est aussi prévu l’appui au secteur agricole et l’agro-industrie à travers, entre autres, le Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risques. Il s’agit de renforcer les exploitants agricoles pour booster la production et encourager la consommation locale, l’intensification de la recherche agricole, la mécanisation, l’utilisation d’engrais, le développement des chaines de valeur agricoles et l’émergence d’agro-entrepreneurs.

En dehors de ces secteurs, le gouvernement a prévu la réfection des pistes rurales. Tout comme le plan national de développement sanitaire (PNDS) sera consolidé à travers l’amélioration du plateau technique, la construction d’un hôpital moderne et laboratoire dans chaque région, etc.

Dans le domaine de l’éducation, les écoles d’initiatives locales seront supprimées, des salles de classes seront construites, un enseignement scientifique, technique et  la formation professionnelle inclusifs seront développés afin de répondre aux besoins de l’économie…

La poursuite de la politique énergétique d’extension de l’électrification, le renforcement de la lutte contre l’insécurité et le terrorisme transfrontaliers, l’amélioration de l’accès à l’eau potable des populations, le numérique sont entre autres, d’autres perspectives du gouvernement.

Lire également : L’agriculture au service de la vitalité de l’économie togolaise

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur