Togo : les faits qui ont marqué l’actualité du 1er au 7 avril

0 860

Le lancement du site internet dédié au Forum économique Togo-UE, l’ouverture de la première session ordinaire de l’année à l’Assemblée nationale, l’élection des membres du bureau exécutif de la CENI, la visite de l’ancien Premier ministre Britannique, Tony Blair à Lomé, le lancement à Tsévié par le Chef de l’Etat, de la campagne nationale de vulgarisation du PND…Tels sont là, les sujets qui ont fait la Une de l’actualité sur le plan national au cours de cette semaine qui s’achève.

 

Le Togo se prépare à organiser un nouveau recensement général de la population

Un nouveau Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH5) est prévu au Togo en 2020. Cette opération, 5ème du genre, sera réalisée par l’Institut Nationale de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED). Le gouvernement à travers le Ministère de la planification du développement et de la coopération a fait le point sur les préparatifs de l’opération aux partenaires techniques et financiers au cours d’un atelier qui a eu lieu le lundi 1er avril 2019 à Lomé.

Occasion pour le Ministre de la planification, Demba TIGNOKPA qui a présidé les travaux de solliciter de la part des partenaires un appui financier pour la réussite de l’opération. Selon le Directeur Général de l’INSEED, Koamé Kouassi, « cette opération va contribuer d’une manière générale à l’actualisation de l’effectif de la population, à la mise en place d’un système d’information géographique intégrant les infrastructures socio-collectives de base. Elle permettra également d’avoir une meilleure appréciation de l’évolution des tendances démographiques du pays ».

D’autres rencontres sont prévues dans les prochains jours avec les partenaires nationaux privés et des responsables des organisations de la société civile.

 

Le 1er forum économique Togo-Union européenne se dote d’un site internet, www.forumtogo-ue.tg

Le comité d’organisation du premier forum économique Togo – Union européenne a procédé lundi, au lancement officiel du site internet dédié à l’événement. Il s’agit du www.forumtogo-ue.tg. L’interface lancée donne un aperçu des grandes lignes de cet évènement qui mobilisera pour une première, du 13 au 14 juin 2019, 400 participants du Togo et des 28 pays de l’UE. D’autres informations relatives à l’agenda, à l’inscription, ou encore à la soumission des projets bancables susceptibles d’être accompagnées sont à retrouver sur le site.

projets-bancables-a-selectionner-pour-le-forum-Togo-UE
projets-bancables-a-selectionner-pour-le-forum-Togo-UE

Le portail, qui est par ailleurs « évolutif », comme l’ont indiqué les organisateurs du forum, renseigne également sur la République Togolaise et les opportunités d’affaires dans le pays. Il est disponible en français et en anglais. Le forum économique Togo – Union européenne se tiendra quelques mois après le lancement, le 04 mars 2019, du Plan national de développement (PND 2018-2022) destiné à doter le pays d’une économie robuste, dynamique et stable ; L’objectif de croissance économique attendue à 7.6% en 2022 devant être soutenu par une participation accrue du secteur privé.

Le lancement du site internet dédié à l’événement par le Ministre du commerce, de l’industrie, du développement du secteur privé et de la promotion de la consommation locale, Kodjo Adédzé a été couplé de l’appel à projets pour la sélection des 100 projets bancables. Il durera trois semaines et est ouvert aux opérateurs économiques porteurs de projets matures ayant fait l’objet d’étude.

 

Le gouvernement lance une feuille de route pour impliquer la diaspora dans le développement économique du Togo

Le Ministre des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Togolais de l’extérieur, Robert Dussey a procédé, le 1er avril à la présentation de la Feuille de route du gouvernement pour les Togolais de l’extérieur. Le document vise à offrir les meilleures conditions d’inclusion et de participation, aux Togolais de l’étranger, en vue de faciliter leur contribution aux ambitions, notamment économiques, du Pays.

Notons que cette feuille de route s’inscrit dans la logique du Plan national de développement (PND), qui va s’appuyer à 65% sur le secteur privé. Outre ce dispositif de facilitation des relations entre l’Etat et la diaspora, ce fut également l’occasion pour Robert Dussey d’annoncer la tenue à Lomé du Forum économique des Togolais de l’extérieur (FETEX), prévu pour les 28 et 29 novembre 2019.

 

En 2018, le Togo a réalisé 90,7% des réformes des finances publiques

En prélude à la tenue le mois prochain de la revue nationale sur les performances des réformes des finances publiques, un atelier a été organisé le 1er avril à Lomé sous la direction du secrétaire permanent chargé des Réformes, Aharh -Mongo Kpessou. L’exercice qui se tient 2 fois par an, permet d’évaluer la performance des réformes mises en œuvre, d’identifier des forces et faiblesses, puis de prendre des dispositions pour proposer de nouvelles réformes.

Selon les statistiques publiées au cours de la rencontre, il en ressort que sur les 97 mesures de réformes initiées, 54 ont été réalisés et 34, en cours de réalisation soit un taux de 90,7%. Mais l’on note également une amélioration du taux par rapport à celui de l’année dernière puisque le pourcentage obtenu tournerait autour de 84%.

Le secrétaire permanent a indiqué que malgré ces résultats encourageants, le gouvernement compte maintenir une stratégie budgétaire prudente, visant la poursuite de l’assainissement des finances publiques sur la période 2019-2021.

 

Le Président Faure Gnassingbé a pris part à la cérémonie de prestation de serment du Président réélu du Sénégal, Macky Sall

 

Le Président de la République SEM Faure Essozimna Gnassingbé a assisté, le mardi 2 avril 2019 à Dakar, à la cérémonie de prestation de serment du Président réélu du Sénégal, Macky Sall. Une vingtaine de chefs d’Etat et de gouvernement africains ont également pris part à cette cérémonie qui s’est déroulée au Centre des expositions de Diamniadio en présence d’une foule d’environ 4000 personnes. A cette occasion, le Président Faure Gnassingbé a exprimé ses chaleureuses félicitations et celles du peuple togolais à son homologue réélu à la magistrature suprême de son pays le 24 février dernier.

 

L’Assemblée nationale a ouvert sa 1ère session ordinaire de l’année 2019

 

C’est fait. Les 91 députés issus des élections législatives du 20 décembre 2018 ont effectué mardi leur rentrée parlementaire.   C’était au cours d’une cérémonie d’installation solennelle qui s’est déroulée au siège de l’Assemblée nationale à Lomé en présence du Premier Ministre, Komi Selom Klassou, des membres du gouvernement, des présidents des institutions ainsi que de l’ensemble du corps diplomatique. Il convient de préciser que cette cérémonie marque ainsi l’ouverture de la 1ère session ordinaire de l’année qui va durer trois mois.

Dans son discours de circonstance, la présidente de l’Assemblée nationale togolaise, Yawa Tségan a rappelé les priorités qui sont celles des députés de la 6e législature en commençant par la réalisation des réformes constitutionnelles et institutionnelles. « Ceci annonce la mise en œuvre des réformes attendues par tous les Togolais et constitue des réponses tangibles de la volonté de l’exécutif de consolider la démocratie dans notre pays et de maintenir entre les différents acteurs politiques, un climat de concertation et de tolérance notoire », a-t-elle déclaré.

La Présidente de l’Assemblée nationale a invité ses collègues députés à un « esprit patriotique » en vue d’œuvrer dans la « concorde » pour le bien-être de tous les Togolais. Rappelons que des délégations de parlement ami du Togo venus du Gabon, du Ghana, de la Guinée, et des ACP-UE ont assisté à la cérémonie. Elles ont tous salué l’élection d’une femme à la tête de la représentation nationale togolaise.

 

 

Fin de séjour de la mission d’étude de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE (APP) au Togo

Une mission d’information et d’étude de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE (APP) s’est rendue à Lomé du 31 mars au 2 avril. « L’objectif était de recueillir des informations de première main permettant de vérifier les progrès vers la démocratisation à la suite de la situation politique difficile des derniers dix-huit mois qui a fait l’objet d’un débat controversé au Parlement européen.

L’article 8 de l’accord de partenariat de Cotonou fournit le cadre de cette démarche », souligne dans un communiqué la Délégation. La mission était conduite conjointement par Louis Michel, membre du Parlement européen, coprésident de l’APP ACP-UE et Lucie Milebou-Aubusson, présidente du Sénat gabonais.

 

 

Le FMI se félicite de la reprise de la croissance économique du Togo qui a atteint 4,9% à fin 2018

En mission à Lomé depuis le 20 mars 2019, la délégation du Fonds monétaire internationale (FMI) a achevé le 2 avril, la 4ème revue du programme soutenu par la Facilité élargi de crédit (FEC). Avant de quitter Lomé, le chef de la délégation du FMI, Ivohasina Razafimaheda et le Ministre togolais de l’économie des Finances, Sani Yaya ont ensemble rencontré les professionnels des médias pour leur présenter le bilan de la mission.

Ainsi dans son intervention, le chef de la mission note qu’après une décélération en 2017 en raison des tensions politiques qu’a connues le pays, l’activité économique connait une reprise avec une croissance du PIB qui a atteint 4,9 % en 2018. « Les réformes structurelles progressent, en particulier dans les domaines de la gestion des finances publiques et de l’environnement des affaires », a-t-il ajouté. Quant à l’inflation, elle est de l’ordre de 0,9% à la fin 2018 note-t-il avant de féliciter les autorités togolaises pour les efforts réalisés pour apurer les arriérés et la mise en place des plans de trésorerie et d’engagement pour éviter l’accumulation de nouveaux arriérés.

A propos de la dette, le Ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, a indiqué au cours de cette conférence de presse que le Togo avait décaissé près de 65 milliards de F CFA pour apurer les arriérés et les instances. De ce fait, le taux d’endettement à fin février est de l’ordre de 70,7% dont 50,7% de dette intérieure du PIB et 20% de dette extérieure du PIB, a-t-il précisé.

Tout en saluant au passage la vision et les réformes décrites dans le Plan national de développement (PND), la délégation du FMI a conclu au final que le Togo a respecté l’ensemble des critères qui lui permet de bénéficier des appuis financiers supplémentaires de la part du FMI au titre du FEC. A ce jour, le total des décaissements au titre de l’accord au profit du Togo est estimé à 106 millions de dollars.

Le premier décaissement s’élevait à environ 34,5 millions, le deuxième, à 36 millions de dollars. Le troisième effectué en décembre dernier était de 35,5 millions de dollars. Le prochain serait aussi de l’ordre de 35 millions de dollars soit 20 milliards de FCFA.

 

La CENI se dote d’un nouveau bureau exécutif de quatre membres

Les 17 nouveaux membres de la Commission Électorale Indépendante (CENI) ont procédé le mercredi 3 avril 2019 au siège de l’institution à Lomé, à la mise en place de leur Bureau exécutif. Il convient de noter que la mise en place du Bureau exécutif de la CENI intervient une semaine seulement après l’installation et la prestation de serment de ses membres devant les juges de la Cour constitutionnelle.

A l’issue des travaux présidés par le doyen d’âge, Me Jean Claude Homawoo, l’institution s’est dotée d’un Bureau composé de quatre (4) membres qui sera présidé par AYASSOR Tchambago de la société civile. Il sera assisté dans ses fonctions par Me Jean-Claude Homawoo du parti Union des Force du Changement (UFC) qui occupe le poste de Vice-président de la CENI et de Ouro-Bossi Tchacondo qui prend le poste de 1er Rapporteur, ainsi que de Christophe Tchao du parti Union pour la République (UNIR), 2e Rapporteur.

Le nouveau Bureau exécutif de la CENI et ses différentes commissions sont chargés d’organiser et de conduire le processus électoral devant mener aux prochaines élections locales. Ceci, conformément aux engagements pris par le gouvernement togolais au dernier sommet de la CEDEAO tenu en décembre 2018 à Abuja au Nigéria.

 

Le Président Faure Gnassingbé a échangé avec l’ancien Premier ministre Britannique, Tony Blair

L’ancien Premier ministre anglais, Tony Blair a séjourné au Togo le jeudi 4 avril 2019, dans le cadre d’une visite de travail. Après un entretien avec le Chef de l’Etat, SEM Faure Gnassingbé, il a eu, une séance de travail avec les membres du gouvernement et les opérateurs économiques togolais sur la mise en œuvre des projets structurants du Plan national de développement (PND-2018-2022).

Occasion pour le Président-Fondateur de « Tony Blair Institut (TIB) for Global Change » de réitérer au gouvernement, l’engagement de son institution d’accompagner le Togo dans sa nouvelle politique de développement. En compagnie des Ministres Cina Lawson et Zouréhatou Tcha-Kondo, Tony Blair s’est rendu au village de pêche de Lomé ainsi qu’au nouveau port de pêche actuellement en construction à Gbétchogbé, localité située au sud-est de Lomé.

Depuis 2 ans, Tony Blair conseille la présidence togolaise sur les projets de nature économique. Sa fondation s’est donnée pour mission d’aider les pays en développement à conceptualiser leur politique d’investissement. L’ancien Premier ministre britannique est à sa 5ème visite au Togo. La dernière remonte au 21 novembre 2018.

 

Le Ministre Boukpessi lance une tournée de concertation pour améliorer les performances de l’Etat-civile

 

Le 12 février dernier, le gouvernement togolais avait procédé à la mise en place officielle du Comité technique sur l’état civil. Le comité avait été chargé de réorganiser le système de l’état civil au Togo. Il devra en outre faire un état des lieux exhaustif de l’état civil, définir un cahier de charge à l’endroit des différents acteurs de la chaîne de production et d’exploitation des actes de l’état civil.

C’est dans ce sens qu’une tournée de concertation a été initiée pour aller à la rencontre des acteurs concernés. La tournée a été officiellement lancée le 04 avril à Lomé par le Ministre de l’administration territoriale et des collectivités locales, Payadowa Boukpéssi. Cette initiative partira de la capitale, Lomé, pour s’étendre aux autres chefs-lieux de région et de préfecture.

Elle permettra au comité d’échanger avec les différents acteurs et de recueillir les informations pouvant aider à approfondir le diagnostic du système d’état-civil togolais, recueillir les propositions des usagers. L’objectif à terme est d’améliorer les prestations des états-civils sur l’ensemble du territoire national et de là, amener les populations à avoir la culture de l’enregistrement des naissances à l’état-civil.

 

La Campagne de vulgarisation du PND dans toutes les régions du Togo a démarré avec l’étape de Tsévié

Le Président de la République SEM Faure Essozimna Gnassingbé a procédé, le vendredi 5 avril 2019, à Tsévié (Zio) au lancement de la campagne de vulgarisation du Plan national de développement (PND). Cette initiative gouvernementale dénommée « PND-Tour » est une campagne nationale de présentation des projets structurants du Plan national de développement (PND) aux différentes couches sociales du pays.

Elle s’inscrit dans la politique de développement participatif du chef de l’Etat, et témoigne de sa détermination à valoriser l’implication des forces vives de la Nation dans la mise en œuvre des projets structurants du Plan. L’objectif de la journée de sensibilisation à Tsévié est de permettre à tous les Togolais et à toutes les Togolaises de la préfecture du Zio, agriculteurs, commerçants, vendeurs, chefs de village ou cantons, élèves, étudiants, chauffeurs…, d’abord de comprendre la vision du gouvernement sur les prochaines années et de s’approprier le contenu du Plan national de développement qui guidera les actions.

Le PND-Tour ira dans 19 villes du Togo et sera meublé par des conférences-débats sur les enjeux du PND. Il est également prévu des expositions sur les potentialités socioéconomiques des différentes régions du pays ainsi que des rencontres d’affaires avec des entrepreneurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur