Togo : Les Evalas 2019 aux couleurs du développement agricole!

1 1 005

Un décor fait de divers produits agricoles, des produits issus de la transformation et de diverses machines. 165 promoteurs d’entreprises du secteur agricole et de l’agribusiness qui s’affairent à installer et animer la quarantaine de stands. Des acheteurs, potentiels partenaires d’affaires et curieux qui vont au contact des promoteurs, des sonorités musicales distillées tout au long de la journée. Bienvenue à la 9ème édition de la foire «Village Evala » !

L’ambiance y est festive. Un mélange de commercial et de distraction. Parkings à moto et voitures pleins jusqu’à tard dans la nuit. Dans l’enceinte de la maison des jeunes, ruelles, places et stands sont pris d’assaut par toutes sortes d’étals. Et on y trouve un peu de tout. Produits agroalimentaires, produits artisanaux, vêtements, bijoux, ustensiles de cuisine… etc. Les visiteurs ont également le choix de leur restauration et la bière coule à flot. L’autre particularité du “Village Evala”, c’est le podium qui voit défiler sur la scène des artistes et des groupes chorégraphiques de la préfecture.

A Kara où elle se tient du 12 au 23 juillet 2019, ce rendez-vous commercial et d’affaires est organisé en marge des cérémonies culturelles Evala. Cette édition qui intervient en pleine mutation du secteur agricole au Togo se veut une opportunité pour l’ouverture des produits au marché. Et le thème choisi le témoigne bien : “La formalisation, gage d’accès aux marchés institutionnels”. Il vise donc à faire comprendre aux acteurs agricoles la nécessité de formaliser leurs entreprises et leurs produits pour s’offrir de meilleures opportunités d’écoulement.

Et c’est à juste titre qu’à l’ouverture, M. Beeyi Magnimwè Directeur régional, représentant le ministre de l’Agriculture, de la Production Animale et Halieutique a témoigné sa reconnaissance au comité d’organisation pour la place de choix accordée au secteur agricole.

Les exposants s’en réjouissent. Leurs chiffres d’affaires vont certainement connaître une hausse. Leurs perspectives fortifiées. Ils souhaitent tout de même plus d’affluence et une suppression des tickets d’entrée pour les visiteurs. Ce sont les vœux de Séidou Raouph, artiste exposant et Ziaka Kokou, vendeur d’ustensiles de cuisine.

Les Evala, ce sont les rites initiatiques qui permettent aux jeunes Kabyè de transiter de l’adolescence à la classe décisionnelle d’adultes ou de confirmer leur statut d’adulte. C’est une cérémonie culturelle qui rassemble des milliers de personnes venant de tous les coins du pays et des touristes.

Lire aussi / Togo : 4000 promoteurs d’entreprises agricoles à accompagner grâce à un partenariat MIFA S.A et Khalifa Fund

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur