Togo : Le processus électoral en bonne voie, selon la feuille de route de la CEDEAO

0 485

Plus rien ne devrait empêcher la tenue des élections législatives du 20 décembre 2018. Sauf circonstance particulière, le scrutin se tiendra à cette date comme recommandé par la CEDEAO.

Ce week-end, la CENI a rendu publiques les 12 listes de candidatures. L’UFC et d’autres partis d’opposition sont sur la ligne de départ et n’attendent que le 4 décembre pour démarrer la campagne électorale. Quelques jours plus tôt, c’était la phase de prorogation du recensement électoral sollicitée par la C14 lors de son séjour du 3 au 6 novembre à Conakry en Guinée et mis en œuvre par la CENI du 16 au 18 du même mois.

La Commission électorale nationale indépendante s’active pour que tout se passe dans la paix, la transparence et la sécurité. Elle déroule donc étape par étape avec soin et précaution ses activités.

Il ne reste donc qu’aux acteurs politiques de jouer leur partition en mobilisant leurs militants pour l’apaisement.

Il importe de rappeler que la C14, malgré la satisfaction de la majorité de ses revendications, a décidé de rester en marge du processus électoral. Une décision qui n’a pas manqué de créer des scissions en son sein.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur