Togo : le premier pays d’Afrique le plus performant en investissement

0 966

L’investissement est en croissance au Togo. En 2019, plus exactement de janvier à novembre, le Togo a été le pays le plus performant d’Afrique en termes de promotion des investissements. 11 projets ont été suivis contre seulement deux projets annoncés pour l’ensemble de 2018. Il s’agit de la plus forte croissance du nombre de projets dans tous les pays africains. C’est ce que révèle FDI Intelligence, service spécialisé du Financial Times, dédié au décryptage de la mondialisation de l’industrie et l’investissement direct étranger (IDE).

En clair, le Togo a été le pays le plus performant en Afrique sur des projets d’investissement entièrement nouveaux par rapport à sa part du PIB nominal du continent. Il a attiré 6,7 fois ce qui pourrait être attendu de la taille de son économie.

Selon le magazine, le Togo se place devant le Rwanda et le Sénégal respectivement deuxième et troisième en Afrique, attirant 5,9 et 3,4 fois le montant des IDE entièrement nouveaux par rapport à la taille de leurs économies. Plusieurs investissements justifient ce bond dont particulièrement le double partenariat signé début novembre avec le géant nigérian Dangote, pour l’implantation d’une usine de traitement de phosphate (02 milliards $) qui devrait créer 2500 emplois et l’installation d’une usine de fabrication de ciment (60 millions $). Il y a également le contrat décroché par le gouvernement avec Amea Power pour la construction de la centrale solaire de Blitta (33,5 millions $).

De nombreuses autres intentions d’investissement ont été notées au cours de l’année. C’est le cas du Forum Togo-UE qui a permis de décrocher 852 milliards FCFA de promesses fermes d’investissement. Toute cette facilité d’investissement au Togo est due à un environnement plus flexible et un climat des affaires plus propices. Le Togo a grimpé de 40 places pour se classer 97e sur 190 pays dans le rapport 2020 de la Banque mondiale sur la facilité de faire des affaires après la mise en œuvre des réformes réglementaires. Du coup, le Togo se classe parmi les 10 meilleurs améliorateurs en 2020 après d’importants efforts de réforme dans les domaines du démarrage d’une entreprise, de l’enregistrement de la propriété et de l’obtention de crédit. Dans le même temps, l’agence de notation S&P a relevé la côte de crédit du Togo à un seul B avec des perspectives stables en juin 2019.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur