Togo : Le premier ministre appelle à préserver la paix

0 71

Les 16 mois de tension politique connue par le Togo  ne sont pas sans séquelles sur la population. Les marches et autres manifestations politiques portent d’importants préjudices aux citoyens et constituent une menace à la paix notamment avec les violences qu’elles génèrent. Ces activités politiques constituent également un blocage au développement des activités économiques.

C’est donc avec raison que lors de sa présentation de la politique générale du gouvernement à l’Assemblée nationale ce vendredi 25 janvier 2019, le premier ministre du Togo reconduit dans ses fonctions, a insisté sur la nécessité de préserver la paix et la quiétude sur toute l’étendue du territoire national.

« L’histoire récente du Togo reste marquée, nous nous en convenons, de tensions, de violences et de convulsions politiques et sociales récurrentes. Cette situation porteuse en soi de risques sur la paix, l’unité  nationale et la cohésion sociale a déjà conduit aux conséquences aussi fâcheuses que mort d’hommes et destruction d’acquis économiques », constate tristement le premier ministre avant de réitérer ses condoléances aux familles éplorées. Il a également eu une pensée pour les blessés à qui il souhaite un prompt rétablissement.

Relire aussi : Togo : Ce que l’opposition pense du discours de politique générale de Klassou 2

« Nous devons cultiver et entretenir la paix et en semer les graines partout autour de nous afin que les violences que notre pays a  vécues depuis un an prennent définitivement fin », exhorte le premier ministre. Et il explique : « c’est, d’abord,  dans la convergence d’idéaux partagés pour un destin national collectivement assumé, ensuite c’est avec ses filles et ses fils rassemblés, et enfin c’est dans l’union des cœurs, que nous pouvons offrir à notre pays toutes ses chances pour aller vers son l’émergence ».

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur