Togo : Le MIFA bénéficie d’un financement de 12 milliards de FCFA

0 1 058

Coup sur coup, deux accords pour un financement d’un montant de 12 milliards F CFA. C’est encore l’une des réussites obtenues par le Mécanisme Incitatif de Financement Agricole fondé sur le partage de risques (MIFA) auprès de ses partenaires. Selon le Chef de l’Etat sous l’égide duquel la cérémonie de signature de ces accords a eu lieu lundi dans la localité de Tchamba dans la région centrale, les jeunes togolais n’ont plus de raison de renoncer à l’entrepreneuriat. Signé avec l’African Garantee Fund, le premier accord porte sur un mémorandum d’entente de mise à disposition et de gestion d’un fonds de 10 milliards de F CFA. Ce fonds a été signé dans l’objectif de renforcer les partenariats gagnant-gagnant entre le Mifa SA et les institutions financières.

En réalité, ce premier fonds permettra de rendre plus moderne et plus résiliente l’agriculture. En ce qui concerne le second accord signé avec la société African Lease Togo S.A. Il porte sur un financement de 2 milliards F CFA. Avec cet accord, la société s’engage aux côtés du Mifa SA pour financer 100 tracteurs. Cela permettra également de faciliter l’accès au financement des PME/PMI. En effet, le Fonds Khalifa pour le développement des entreprises accorde un financement de 7,5 milliards F CFA pour soutenir le Mifa dans son effort d’accompagnement du secteur agricole en fournissant un financement compétitif à environ 4.000 micros, petites et moyennes entreprises.


“Les jeunes doivent se lever et entreprendre. Les financements sont disponibles, les besoins sont là…, a affirmé le Chef de l’État Faure Gnassingbé lors de la cérémonie de signature. Ceci est d’autant plus important, qu’en 2019, le Mifa S.A. a accompagné plus de 76 500 producteurs et autres acteurs en leur facilitant l’accès à plus de 8 milliards F CFA. De quoi générer 140.000 emplois. C’est dire qu’en plus de rendre plus structurante et dynamique l’agriculture, le Mifa assure le développement des micros et moyennes entreprises et la création d’emplois.

“La stratégie de financement consiste à financer en grappe les acteurs intervenant sur les différents maillons (production, transformation et service) des chaînes de valeur des filières retenues”, a indiqué le directeur général du Mifa S.A. Aristide Agbossoumonde.

Ainsi, le projet permettra au Mifa d’accompagner 2864 micro-entreprises qui pourront bénéficier d’un financement compris entre 2 500 000 et 5 000 000 FCFA à un taux de 7,5 % avec la création d’environ 8 600 emplois. 676 petites entreprises seront également accompagnées. Elles bénéficieront d’un financement bancaire de 5 à 12 millions 500 à un taux de 7,5 % avec la création de 3 400 emplois. 163 moyennes entreprises seront accompagnées avec des financements compris entre 12 et 25 millions toujours à un taux de 7,5 % pour 1126 emplois à créer.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur