Togo : le faux jeu de la C14

15

C’est la C14, coalition de 14 partis politiques de l’opposition qui a été le premier à proposer à la communauté internationale notamment la CEDEAO de faciliter le dialogue inter-Togolais. C’est encore elle qui, la première et d’ailleurs la seule, boude les dispositions prises par la facilitation. Et il en est toujours ainsi lorsqu’il s’agit pour Jean-Pierre Fabre et Brigitte Johnson Adjamagbo de faire la moindre concession.

Au lendemain du séjour à Conakry du 3 au 6 novembre dernier, ils étaient les premiers à s’attaquer aux co-facilitateurs et au Représentant de la CEDEAO au Togo. Ils accusaient ces derniers de prendre position pour le parti au pouvoir. Une chose qui est entièrement fausse.

Et comme si le fait d’avoir vilipendé la CEDEAO ne suffisait pas, la C14 s’est à nouveau engagé à ne pas respecter la feuille de route recommandée par l’institution le 31 juillet 2018 et dont le suivi est fait par un comité. Ce document référentiel proscrit les manifestations politiques dans les rues et toute forme de violence.

Mais la C14 n’est pas dans cette logique. Elle qui ne cesse d’inviter la CEDEAO à lui remettre le pouvoir sans élection aucune.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.