Togo : Le délai moyen de transfert de propriété passe à 7 jours

Climat des affaires

0 152

Au Togo, les moteurs de la croissance sont clairement identifiés. Et pour l’atteinte des objectifs, le gouvernement a initié des mécanismes et des réformes censés améliorer non seulement les conditions de vie des populations mais aussi optimiser attractivité du pays auprès des investisseurs. Sur ce front, le délai moyen de transfert de propriété passe à 7 jours sur la période du 13 décembre 2018 au 15 janvier 2019, selon une note du commissariat des impôts.

Jusqu’en 2018, ce délai était sous la barre des 10 jours, mais stabilisé à 9 jours en moyenne. Cela était déjà une prouesse qui rendait favorable l’investissement privé et permettait de renforcer l’embellie de l’environnement national des affaires. En décidant à nouveau donc de passer désormais à sept jours à compter du dépôt du dossier, un nouveau bon qualitatif vient d’être réalisé.

 

Relire aussi : Classement Doing business 2019 : Ce qui a fait gagner 19 places au Togo !03/11/2018

 

Et de façon concrète, cette performance permet aux opérateurs économiques de procéder en temps utile à des inscriptions hypothécaires sur leurs biens fonciers et de bénéficier de crédits bancaires. Cela rentre en ligne de compte des mesures incitatives pour attirer plus d’investisseurs en quête d’une porte d’entrée sur les marchés ouest-africains. Surtout que le Togo s’impose comme le hub logistique de la sous-région.

 

 

Togo-infographie-doing-business-classement
Togo-infographie-doing-business-classement

 

En plus de cette réforme, s’ajoutent d’autres dont la création du guichet unique et de transfert de propriété ainsi que la numérisation des titres fonciers permettant aux opérateurs économiques et à la population d’avoir rapidement des copies de leurs titres. Celles-là même qui avaient été déterminantes dans la progression du pays dans le classement Doing Business où le Togo est passé de la 182ème place en 2018 à la 127ème place en 2019.

 

Lire le rapport Togo Doing Business 2019

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur