Togo : le conseil des ministres adopte un budget de stabilité et de croissance pour 2020

0 802

C’est un budget de stabilité et de forte croissance que le gouvernement projette pour l’année prochaine. Pour 2020, le budget général de l’Etat s’équilibre en recettes et en dépenses à 1466,2 milliards de FCFA, contre 1381,9 milliards en 2019 soit une hausse de 6,2%.

De l’avant-projet de loi des finances, Gestion 2020 soumis au conseil des ministres ce mardi, c’est ce qui en ressort. Surtout que le texte adopté tient compte des objectifs visés par le Plan National de Développement (PND 2018-2022). Élaboré dans un contexte économique mondial marqué par des incertitudes et la stagnation du rythme de l’activité au niveau régional, ce projet de loi des finances compte soutenir le taux de croissance, qui est d’ailleurs au-dessus de la moyenne dans la sous-région, et le porter à 5,5%.

En 2019, la loi de finances a permis de poursuivre la consolidation de la mobilisation des recettes internes entamée depuis 2017, l’élargissement progressif de l’assiette fiscale, afin de faire souffler les entreprises du point de vue fiscal et de permettre ainsi au secteur privé de jouer pleinement le rôle qui est le sien. En 2020, l’activité économique évoluerait dans un environnement marqué par la consommation finale des ménages et les investissements privés en lien avec l’amélioration du climat des affaires, attestée par le dernier classement du Doing Business et les retombées du forum économique Togo-Union Européenne organisé en juin 2019.

Lire aussi / Conseil des Ministres : le gouvernement valide le budget programme 2020-2022 de l’État

Selon les prévisions budgétaires, le pouvoir d’achat des citoyens devrait augmenter en 2020, en raison des effets financiers des recrutements dans certains secteurs ainsi que des mesures de revalorisation de la valeur indiciaire, annoncées par le chef de l’Etat. Il est projeté un taux de croissance de 5,5% en 2020 soit un raffermissement de 0,2 point de pourcentage de plus que celui de 2019, ce qui reste du coup au dessus de la moyenne dans la zone Par ailleurs, le financement des projets d’investissement va croître en 2020 comparativement à 2019 et permettra également de poursuivre les actions de développement.

Dans le même temps, plusieurs aménagements ont été effectués au niveau du code des impôts pour le secteur privé. Et pour la stabilité macroéconomique, le gouvernement s’engage à une discipline budgétaire dans l’exécution de la loi de finances de 2020 et à poursuivre l’assainissement des finances publiques tout en prenant les mesures nécessaires pour booster la croissance économique. Tout ceci en vue d’une prise adéquate de la demande sociale. En somme, l’économie se portera à nouveau très bien en 2020 avec un faible taux d’inflation.

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur