Togo : L’Aéroport International de Niamtougou va devenir un hub de référence pour le trafic cargo vers les pays du Sahel

 Les autorités togolaises ne lésinent plus sur les moyens pour ériger le Togo en un hub incontournable de la sous-région en matière de transport aérien.

114

 Les autorités togolaises ne lésinent plus sur les moyens pour ériger le Togo en un hub incontournable de la sous-région en matière de transport aérien.

Après la construction de la nouvelle aérogare de l’Aéroport international Gnassingbé Eyadema, elles entrevoient de faire de l’aéroport international de Niamtougou, second du pays, « une plateforme de référence pour la logistique aéroportuaire, en particulier pour le trafic cargo destiné aux pays de l’hinterland ».

Selon le gouvernement, cette ambition sera portée par la réhabilitation, la modernisation des installations ainsi que la mise aux normes internationales de l’aéroport basé dans le nord du pays, à environ 450 km de la capitale Lomé, non loin de Kara, deuxième ville du pays.

A l’horizon 2022, avec la nouvelle aérogare de Lomé, le trafic de passagers est attendu pour doubler, passant de 750 000 en 2016 à 1 500 000 par an. Le fret quant à lui, devrait passer de 12 000 à 24 000 tonnes par an.

Pour parvenir à de tels résultats, le gouvernement togolais s’appuiera sur le renforcement de l’offre de destinations couvertes au départ et le développement d’un marché de services autour des deux plateformes aéroportuaires que constituent l’Aéroport International Gnassingbé Eyadema dans le sud et celui Niamtougou, dans le nord.

En capitalisant sur la nouvelle politique de ciel ouvert africain, Lomé compte « poursuivre et renforcer les démarches en vue de signer des accords avec des compagnies aériennes internationales pour leur desserte de l’aéroport de Lomé ».

Selon l’exécutif, le secteur privé sera la pierre angulaire de cette ambition, en conformité avec le Plan national de développement (PND 2018-2022), qui taille la part belle aux investissements privés.

Inauguré depuis 1982, l’aéroport de Niamtougou qui dessert la région de la Kara subit depuis deux ans des travaux de réfection à l’issue desquels la piste sera portée à 3000 mètres ce qui va permettre à cet aéroport stratégique d’accueillir des gros porteurs et une aérogare capable d’accueillir 350.000 passagers par an.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.