Togo : L’ADDI quitte la C14, Adjamagbo esseulée

0 1 923

Le sort de la coalition de 14 partis de l’opposition est dans ses mains depuis le boycott des élections de décembre 2018. Mais elle continue de mal le gérer. Conséquence : les démissions se succèdent et consacrent chaque jour là solitude inévitable de Brigitte Johnson Adjamagbo.

Après le départ de plus de la moitié des 14 partis dont le PNP de Tikpi Atchadam et l’ANC de Jean-Pierre Fabre, c’est au tour de l’ADDI, l’Alliance des démocrates pour le développement intégral. Le parti de Tchabouré Aimé Gogue a claqué la porte de la C14 ce 26 septembre 2019.

Dans le courrier adressé à la coordinatrice de la C14, le premier responsable de l’ADDI, loin des formules protocolaires, a exposé le motif de la suspension de son appartenance à la coalition.

Selon lui, il est à constater que ” les questions de candidature ont pris le pas sur la question essentielle de l’unité d’action autour de la quête des conditions d’élection transparente et juste. De plus, à la suite des élections communales, de graves dissensions sont apparues, mettant à mal la bonne collaboration au sein de l’opposition”.

Avec ce nouveau départ, Brigitte Johnson Adjamagbo dont la gestion a toujours fait l’objet de polémiques au sein de la coalition, devient de plus en plus seule. La grogne s’intensifie à l’interne et le départ des 4 partis restants n’est pas à exclure.

Lire aussi : Politique au Togo / La C14 dans du faux et usage de faux

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur