Togo : La société civile et l’opposition élues à la tête de la CENI pour garantir davantage la transparence des scrutins

0 367

Les prochaines élections locales puis présidentielle au Togo seront conduites par une Commission électorale nationale indépendante dirigée par un acteur de la société civile épaulé par un membre influent de l’Union des forces du changement, chef de file des partis de l’opposition. C’est Ayassor Tchambago de l’Organisation de la société civile ADD – Vie qui a été élu par ses pairs ce mercredi 3 avril 2019 au siège de leur institution à Lomé. Il a pour vice-président Jean-Claude Homawoo, militant très connu du parti de Gilchrist Olympio. Les postes de rapporteurs sont occupés par Orou Bossi Tchacondo et Christophe Tchao, membre de UNIR, le parti au pouvoir.

En confiant la CENI à un acteur neutre, les membres de l’institution restent dans la perspective de rassurer tous les camps politiques. Ces positionnements sont rassurants quant à la transparence et à la crédibilité des scrutins.

Cette CENI qui démarre ses activités aura à organiser des élections délicates. Il s’agit de l’élection présidentielle de 2020. Mais avant, il y a les élections locales de 2019. Des scrutins attendus par les populations et qui marquent la consolidation de la démocratie

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur