La C14 veut bloquer l’exécution de la feuille de route de la CEDEAO, le gouvernement s’y oppose

0 22

L’élan de la coalition de 14 partis de l’opposition a toujours été d’empêcher le bon déroulement de la feuille de route recommandée par la CEDEAO le 31 juillet 2018. Mais le gouvernement ne peut le permettre ; lui qui tient au respect strict de ce document de référence. C’est ce qu’a expliqué le ministre Gilbert Bawara lors de sa dernière intervention sur New world TV.

Le point focal du gouvernement dans le dialogue politique inter-Togolais a insisté sur la nécessité de faire les réformes mais sans fixation aucune. « L’objectif du gouvernement n’est pas de se lancer dans une rhétorique ou de se laisser guider uniquement par des enjeux de compétition politique et électorale. C’est d’avoir toujours à l’esprit le sort des citoyens qui aspirent à la sérénité et à la tranquillité… Nous n’avons jamais fait de fixation sur la candidature de qui que ce soit. Nous disons tout simplement qu’il faut opérer des réformes constitutionnelles dans le respect des règles et des principes de la démocratie et des principes juridiques universels », a rappelé le ministre Gilbert Bawara.

Revenant sur la question précise de la feuille de route, il énumère les cinq points qui la constituent et indique à chaque niveau la partition jouée par le gouvernement. Mais à aucun moment, la C14 n’a voulu coopérer. « Toutes les initiatives y compris les recommandations qui ont été préconisées par les facilitateurs ou le comité de suivi pour régler les difficultés qui sont apparues n’ont jamais été respectées par la coalition », déplore-t-il.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur