Togo : La C14 s’en prend à la liberté de presse au Togo

7

Attention ! Les journalistes togolais sont des ignorants et des manipulateurs dont vous seriez bien avisés d’être indifférents à la diffusion et au traitement de leurs informations. Sous peine d’être étiquetés comme un allié du gouvernement togolais.

Telles étaient en substance l’injure et la stigmatisation sans frais lancées hier par les membres de la C14 lors de leur conférence de presse. Ces derniers s’en sont pris à un journaliste de New World TV, lui reprochant une question posée au point de traiter les journalistes d’ignorants.

Après le gouvernement togolais, c’est la presse qui est dans le collimateur de la C14. L’aversion à la contradiction et le mépris de la critique ont rendu ces opposants politiques plus anarchistes que démocrates. Plus cyniques qu’humanistes; plus démagogues qu’idéologues et qui font désormais de la presse togolaise leur souffre-douleur.

Désespérée et tel un animal agonisant, la bande à Jean Pierre Fabre s’en prend désormais à la liberté de presse et d’expression au point de menacer un journaliste en pleine conférence de presse au point de qualifier toute la presse d’ignorante. En réalité, c’est la maxime de Talleyrand qui est exhortée en de pareilles circonstances : tout ce qui est excessif est insignifiant et ne mérite donc pas d’être commenté.

Mais voilà : en plus de se révéler à l’inconscient collectif comme un ennemi des procédures républicaines et de l’Etat de droit, la C14 montre qu’elle est plus que cela. Elle est désormais la bête noire de la presse et par ricochet une animosité féroce contre la liberté d’expression et du droit à l’opinion. Décidément !

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.