Togo : La 2ème édition du congrès de cardiologie démarre aujourd’hui à Lomé

0 226

Lomé (Togo) abrite à partir ce jour la seconde édition du congrès de cardiologie. Sont attendus à ce rendez-vous, des médecins cardiologues issus d’une dizaine de pays d’Afrique et d’Europe.

 

Ils débattront de la problématique des maladies cardiovasculaires et évoqueront, notamment, les moyens de lutte et de prévention contre ces maladies plus ou moins sévères qui touchent des dizaines de milliers de personnes en Afrique de l’Ouest.

Lire aussi : Togo : La contractualisation, une reforme bénéfique aux hôpitaux

Première cause de mortalité dans le monde selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les maladies cardiovasculaires sont des maladies chroniques liées au cœur et aux vaisseaux sanguins.

Les pays sous-développés sont les plus touchés, environ plus de trois quart du nombre de décès. Le Togo n’est pas épargné. Et ses médecins qui vont prendre part à cette conférence profiteront pour s’approprier les nouvelles stratégies de lutte contre cette maladie.

 

Notons que la plupart des accidents cérébraux vasculaires sont dus aux facteurs de risques comportementaux, au tabagisme, au manque d’activité physique, à la mauvaise alimentation et à l’obésité. Les facteurs de risques comportementaux peuvent être : l’hypertension, l’hyperglycémie, l’utilisation de l’alcool et le surpoids.

Lire aussi : Amélioration de la santé : Onze maternités réceptionnées

Ces maladies sont souvent appelées des tueurs silencieux, car les patients ne présentent généralement aucun symptôme. Par contre ces maladies peuvent être prévenues, d’abord en évitant la sédentarisation c’est-à-dire en pratiquant des activités sportives, en adoptant pour une alimentation saine et surtout éviter la consommation du tabac.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur