Togo : Jean-Pierre Fabre avoue que les marches constituent un fonds de commerce pour les leaders de l’opposition

0 6 279

La cause principale de la cassure de la coalition de 14 partis politiques de l’opposition est désormais connue. Et c’est Jean-Pierre Fabre qui la donne officiellement à Togonews, un média en ligne du Togo. Pour l’ancien Chef de file de l’opposition, il s’agit d’une affaire de 30 millions FCFA offerte par un Chef d’État à la coalition.

“C’est vrai qu’un Chef d’État a remis de l’argent à l’opposition…Les Chefs d’État aident les partis politiques de l’opposition à fonctionner”, a avoué Jean-Pierre Fabre. Or en février dernier, le même leader de la C14 niait ces faits. Il indiquait qu’il s’agit juste de rumeurs pour “le salir”. Plus loin, le président de l’ANC explique que la somme devrait servir à mobiliser les militants pour manifestations politiques.

Suivant cette logique, ce n’est donc pas la première fois que les leaders de la coalition reçoivent des financements extérieurs. Des financements qu’ils se doivent de justifier les manifestations récurrentes qu’ils ont organisés durant 7 mois à travers tout le pays. Les militants des partis de la coalition étaient donc utilisés à des fins de justificatif devant les bailleurs.

A cet égard, des questions subsistent. Si les leaders de la coalition clament qu’ils ne paient pas les manifestants, à quoi servaient réellement les financements ? Qui étaient les bailleurs de la coalition ? Dans quel intérêt des Chefs d’État peuvent financer l’opposition togolaise ? Également, il est important que les leaders de la coalition, pour des raisons de transparence et de bonne gouvernance, fassent un bilan des recettes et dépenses effectuées au long des manifestations.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur