Togo : le FMI salue les performances économiques et accorde 35,5 millions de dollars

147

Le Fonds monétaire international a annoncé vendredi le déblocage de 35,5 millions de dollars en faveur du Togo, tout en saluant la nette amélioration de la situation budgétaire malgré les tensions sociales. « La performance du Togo dans le cadre du programme appuyé par la FEC a été globalement satisfaisante malgré un environnement politique et économique difficile. La situation budgétaire s’est nettement améliorée », s’est réjoui Mitsuhiro Furusawa, Président par intérim et Directeur général adjoint du FMI.

C’est donc dans le cadre de l’accord sur la facilité élargie de crédit (FEC) que ce montant a été accordé.

En effet, en mai 2017, le FMI a approuvé un programme triennal de 241,5 millions $, soutenu par une FEC dont l’objectif est de réduire le déficit budgétaire et de recentrer les politiques économiques sur la croissance durable et inclusive.

Depuis cette approbation, le FMI a successivement débloqué, 34,5 millions dès la signature et 36 millions en décembre 2017. C’est donc la troisième tranche qui vient porter le total des décaissements au titre de l’accord à environ 106,5 millions.

Des réformes structurelles à poursuivre

Le FMI encourage néanmoins les autorités togolaises à accélérer les réformes structurelles pour poursuivre le développement économique qui permettra de dynamiser la croissance et renforcer le rôle économique régional du pays. Pour l’institution de Bretton woods, les efforts en matière de politique budgétaire doivent résolument continuer à se concentrer sur la réduction de la dette publique et la préservation de la viabilité budgétaire. « Les autorités devraient poursuivre les réformes pour remédier à la faible collecte des recettes, améliorer la rentabilité des projets d’investissement public », préconise le FMI.

C’est la preuve qu’en dépit des manifestations politiques, la performance macroéconomique globale du Togo reste forte et les réformes, ainsi que le soutien des partenaires techniques et financiers, ouvrent une fenêtre d’opportunité pour les années à venir sur la terre de nos aïeux, Denyigban. Cette performance macroéconomique contribuera également à asseoir davantage la confiance des marchés financiers internationaux.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.