Togo : De nombreux chantiers pour l’axe 1 du PND en 6 mois

0 717

Six mois après le lancement du Plan National de Développement (PND 2018-2022), des résultats concrets sont déjà visibles. Et des perspectives s’annoncent au regard des ambitions affichées, surtout au niveau de l’axe stratégique 1. L’impact de sa mise en œuvre est de contribuer à l’amélioration de la compétitivité, de la productivité globale de l’économie et de la création massive d’emplois par des performances logistiques. Sur les 11 effets projetés, certains sont déjà perceptibles et d’autres sont en attente d’émerger.

Avec cet axe, le gouvernement vise à renforcer les infrastructures et à améliorer la qualité des services des TIC. Cela permettra de développer le climat des affaires aux fins d’attirer les investisseurs et les entreprises étrangers pouvant impulser le développement socio-économique du pays. A cet effet, il s’agit de moderniser et d’améliorer la compétitivité du Port Autonome de Lomé mais aussi de développer les infrastructures et les services de transport routier pour soutenir la croissance économique. De même que dans le transport aérien, il est question de positionner l’aéroport de Lomé comme un hub régional. Plusieurs actions concrètes du gouvernement togolais ont déjà permis des résultats positifs.

Au niveau du transport ferroviaire, un projet de chemin de fer devant relier le Port autonome de Lomé à Cinkassé, soit 700km est prévu. A terme, il permettra de développer le transport de fret conteneurisé vers les pays de l’hinterland. L’étude de faisabilité sera lancée. En dépit des avancées enregistrées, d’autres actions concrètes sont attendues dans le domaine du numérique. Il s’agit, entre autres, du projet WARCIP avec la construction d’un centre d’hébergement neutre (courrier hôtel), la mise en place d’un point d’échanges internet (IXP), du projet Wifi Campus avec la mise à disposition de l’internet très haut débit dans les universités. Ce qui est d’ailleurs effectif déjà à l’Université de Lomé. Reste les hôpitaux et le projet Wifi public avec l’internet accessible au public dans plusieurs grandes localités du pays.

A l’horizon 2022 et selon les objectifs fixés par l’axe stratégique 1, le Togo doit être un centre majeur du tourisme d’affaires dans la sous-région ouest africaine.

En dehors de l’inauguration récente du centre de relation client de Lomé Majorel par le Chef de l’État en présence de Tony Blair, il est également prévu la construction d’une station balnéaire avec un port de plaisance sur le site de l’ancien hôtel TROPICANA, d’un hôtel 5 étoiles de 400 chambres et d’un autre de grand standing 4 étoiles par le Groupe hôtelier AZALAI.

Le Togo ne sera pas qu’un centre d’affaires mais aussi un centre financier. La stratégie consiste à tirer un meilleur profit de cette opportunité en créant les conditions pour augmenter la part de financement qui va directement à l’économie réelle, et de développer une plateforme permettant de créer des emplois notamment de back office informatique de gestion de la relation client à distance.

Pour les trois prochaines années, les attentes sont nombreuses et les perspectives multiples au niveau de l’axe stratégique 1 du Plan National de Développement (PND 2018-2022). Tant il est question de développer des infrastructures de qualité et résilientes pour accompagner la transformation structurelle de l’économie. Leur répartition harmonieuse sur le territoire national aidera à réduire les inégalités spatiales et à favoriser le développement.

Lire aussi : Le PND, six mois après !

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur