Togo – Covid 19: Voici comment le gouvernement fait un premier appui aux acteurs culturels

0 1 018

La pandémie de coronavirus impacte négativement tous les secteurs d’activités. Et les gouvernants sont appelés à agir avec méthode pour renforcer la résilience de chaque secteur. C’est ce que fait le gouvernement togolais à travers plusieurs mesures impactant les couches les plus vulnérables et les plus affectées.

Parmi les couches les plus affectées par le coronavirus, se trouve les acteurs culturels. Avec la survenue de cette pandémie, les salles de spectacles sont fermées. Impossible également de donner des concerts ou obtenir de sollicitations. En clair, les acteurs culturels sont réduits au chômage encore pour longtemps. Et aucune aide ponctuelle du gouvernement ne pourra leur suffire. Il faut les appuyer de manière structurelle.

Et le gouvernement l’a compris. Pour ces acteurs culturels, il est proposé au choix un processus de reconversion temporaire ou définitive, totale ou partielle. A chacun de juger de ce qui lui convient.

Selon le mode opératoire annoncé par le Ministère de la culture et du tourisme, tous les acteurs des filières culturelles qui le désirent pourront être accompagnés pour démarrer une autre activité. Avec l’implication du Fonds national de l’inclusion financière dont le professionnalisme et les performances sont connus jusqu’au-delà des frontières, les acteurs intéressés seront donc formés à l’entrepreneuriat et la formalisation de leurs entreprises.

Mieux encore, ils pourront bénéficier de financements grâce à plusieurs initiatives déjà en place dont le Projet national de promotion de l’entrepreneuriat en milieu rural (PNPER) qui vise la création de 1800 Micro et petites entreprises rurales. Une partie de cet objectif est d’ailleurs déjà atteinte. Du côté du Fonds national de l’inclusion financière, les acteurs qui le voudront, il est désormais possible de bénéficier de crédits pouvant aller jusqu’à 5 millions FCFA. Ceci avec des taux assez bas et des modalités de remboursement assez souples.

Il ne reste qu’aux artistes et autres de saisir la main tendue du gouvernement pour profiter de cette opportunité de reconversion. Ceux qui le voudront, pourront reprendre leurs activités dès que la situation sera meilleure au plan sanitaire.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur