Togo : Congrès UNIR / Les sages de UNIR s’unissent pour renforcer le parti

214

La place des sages dans la société africaine est importante. Leurs expériences fortifient et aident les jeunes et les femmes à concrétiser leurs espérances. C’est dans cette logique que l’élan de mobilisation des différentes couches qu’il a engagé depuis le congrès passé, le parti UNIR a choisi de regrouper dans un creuset tous ses sages. Exactement comme c’est le cas des jeunes et des femmes. Une manière de raffermir les bases du parti au pouvoir et de consolider les acquis pour des victoires plus grandes lors des prochaines joutes électorales.
A Kara où ils se sont retrouvés en Congrès constitutif du Mouvement des sages du parti Union pour la république, ces Togolaises et Togolais dont les âges forcent respect ont réfléchi sur le thème : “Les sages UNIR, engagés pour la consolidation de la paix et la cohésion nationale”. C’est la manière pour eux d’apporter davantage leur contribution à l’enracinement de la démocratie dont ils ont été les précurseurs dans leur jeune âge. Sages qu’ils sont, ils n’ont pas ménagé leurs neurones pour trouver des voies et moyens pour que le Togo continue d’être un havre de paix, de courtoisie et de dialogue permanent malgré toutes les différentes inhérentes à la vie en société. Ils acceptent également d’œuvrer aux côtés du premier responsable du parti, le Président Faure E. Gnassingbé et du secrétariat exécutif pour élargir les bases de la plus grande formation politique au Togo.
C’est donc tout naturellement qu’à l’ouverture des travaux, Ogamo Bagnah qui représentait le président du parti les a exhortés à rester les gardiens du temple comme par le passé. ” Vous incarnez les valeurs de loyauté, de discipline et de fidélité que nous appelons les jeunes militants à cultiver dans leur maturité “, leur a-t-il signifié. Il ne peut en être autrement puisque “ce que la jeunesse désire, vous l’avez en abondance”, poursuit le sage.

Au terme des assises qui se sont déroulées dans une ambiance digne de leurs âges et de leurs responsabilités passées et actuelles, les sages ont mis en place un bureau national du Mouvement des sages UNIR qui est présidé le militant Condi Agba.
Ils n’ont pas manqué de réitérer leur ferme soutien au Chef de l’État dont ils apprécient la vision et l’esprit d’ouverture envers tous les filles et fils de la Nation sans distinction aucune.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.