Togo : Bogan MANAK, le visage togolais du Bodybuilding à l’international

0 514
Musculature en bandoulière, il est un dandy de grand chemin. Mais aujourd’hui, il est l’un des meilleurs de l’esthétisme, de la démonstration de force, du posing approprié, du soulevé de poids… En Bogan MANAK, on ne voit pas que le Champion d’Europe de Bodybulding mais aussi les couleurs du drapeau togolais dont il est originaire. Retour sur le parcours d’un fils du pays
…depuis 2015, il est bien stimulant de le suivre dans les méandres de ses démonstrations sur scène, de le voir s’obliger en vouivre dans la nasse des défis qui lui sont opposés lors des compétitions, de l’entendre parler avec modestie de sa passion, son esseulement désiré ou son obsessionnelle affirmation. C’est ainsi que ce togolais de nationalité mais qui vit au Luxembourg fait depuis lors, parler de lui mais de son pays qu’il porte telle une écharpe.
“Je suis très nationaliste. Je me promène toujours avec le drapeau togolais et quand je gagne, la première des choses c’est que je représente le Togo avant le Luxembourg où je vis”, dit il. Et maintes fois, il a refait ce geste avec fierté après avoir crevé le plafond des records à différentes compétitions. Sa première compétition fut le Championnat des Trois Frontières à Maastricht en Hollande où il était sur la planche des moins de 100 Kg et des plus de 40 ans. Coup sur coup, il remporta deux médailles d’or. Cet exploit, il le répéta à Rosendael, toujours aux Pays-Bas et ensuite au Luxembourg où il gagnait toujours dans les deux catégories.
Son talent, ses ambitions affirmées et son physique fatal lui permettent de décrocher les médailles. Au décompte, 13 au total dont des compétitions plus larges et exigeantes. C’est le cas en 2019, lors du championnat de France où il décrocha le Master 1. Après il retourne au championnat d’Europe à Colmar où il prend sa revanche sur 2016. En cette année, il était deuxième mais en 2019, il le remporta. En Angleterre, il est trois fois champions. De même qu’en Allemagne où il était à la compétition culte “Monsieur Univers” en devenant le premier africain à avoir remporté “Monsieur Univers”.
Au-delà, ce bodybuldé professionnel s’investit aussi dans le coaching sportif assorti de stage pour tous ceux qui désirent s’entraîner. Une façon de transmettre son savoir. Il propose également des plans d’alimentation pour ceux qui veulent perdre ou prendre du poids. De même, il est dans la rééducation post-traumatique. D’ailleurs de façon plus concrète, il vise de construire un grand centre de culturisme sur fond de partenariat anglais au Togo pour soutenir les ambitions et les passions de tous les jeunes togolais de faire carrière dans le Bodybuilding.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur