Togo – Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa s’engage avec Faure Gnassingbé pour un nouvel essor de la coopération entre les deux pays

0 709

Sa visite à Lomé marque la première visite officielle d’un chef sud-africain au Togo depuis ces dix dernières années. Un large éventail de questions d’intérêt commun d’ordre bilatéral, continental et mondial à savoir la coopération économique, les opportunités d’investissement entre les deux pays, la lutte contre le terrorisme et le maintien de la paix ont été notamment au centre des discussions lors de la deuxième journée de la visite de Cyril Ramaphosa.

“Les deux leaders se sont félicités de l’élargissement des domaines de coopération entre les deux pays qui couvrent, entre autres, le commerce, les transports, la défense, la sécurité, l’agriculture, les mines et autres questions d’intérêt commun. A cet effet, ils ont noté avec appréciation la signature d’un Accord-cadre de coopération entre les deux États”, a précisé le communiqué final de la rencontre. Aussi, les deux Chefs d’État ont convenu d’encourager les hommes d’affaires des deux pays à explorer les opportunités d’affaires, d’investissement et de tourisme notamment dans le cadre de la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND) ardemment félicité par Cyril Ramaphosa. Tout comme la nouvelle liaison aérienne entre Johannesburg et Lomé desservie par ASKY Airlines ou encore la participation de l’Afrique du Sud à Ecobank.

COMMUNIQUE CONJOINT A L’ISSUE DE LA VISITE DE TRAVAIL EN REPUBLIQUE TOGOLAISE PAR SON EXCELLENCE MONSIEUR MATAMELA CYRIL RAMAPHOSA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE SUD-AFRICAINE – Lomé, 05 et 06 Décembre 2019

Et pour faire toucher du bois à son homologue les efforts et les progrès réalisés par le Togo, une visite conjointe de terrain a été effectuée par les deux Chefs d’États dans la matinée de ce vendredi. Faure Gnassingbé s’est rendu avec son homologue au Port Autonome de Lomé. Unique port naturel en eau profonde de toute l’Afrique de l’Ouest, il est reconnu comme le premier terminal à conteneurs de toute la région avec un trafic de près de 1,2 million d’équivalents vingt pieds (EVP). Ses atouts et les investissements engagés par le Togo en font un unique dans la distribution des marchandises avec une certaine célérité dans le traitement et une rapidité des formalités. Un modèle de développement qui ne saurait laisser indifférent le chef de l’État sud-africain.

Visite au port autonome de Lomé des deux chefs d’État

Avant de prendre congé l’un de l’autre, les deux Chefs d’État ont réaffirmé leur volonté de travailler de concert au développement durable du continent dans le cadre de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine et de l’Accord de zone de libre-échange continentale africaine. Une invitation a été adressée par Cyril Ramaphosa à son hôte pour une visite de travail en Afrique du Sud. “La date de cette visite sera fixée d’un commun accord par voie diplomatique”, conclut le communiqué final.

Diplomatie : Afrique du sud, Dakar, Uemoa, terrorisme…Faure Gnassingbé sur tous les fronts

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur