Togo : 4000 promoteurs d’entreprises agricoles à accompagner grâce à un partenariat MIFA S.A et Khalifa Fund

1 365

L’offensive diplomatique conduite en personne par le Président de la République togolaise dans le cadre de la mise en œuvre du PND_2018-2022 porte déjà ses fruits. Pas négligeables. Une convention de financement de 15 millions de dollars soit environ 10 milliards FCFA sur 5 ans, a été signée ce mardi 16 juillet 2019 entre le Fonds Khalifa des Emirats Arabes Unis et le gouvernement togolais. Le ministre de l’agriculture, de la production animale et halieutique et le représentant du Fonds ont officiellement scellé cet accord au Palais, sous la présidence du Chef de l’État en personne.

A travers cette convention, le Fonds Khalifa entend renforcer le Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risques (MIFA S.A).

Il s’agit à travers ce projet d’appuyer l’accès au financement des PME/PMI, de contribuer au développement de l’agrobusiness à travers l’accompagnement des entreprises structurantes le long des chaines de valeur agricoles et d’accompagner la structuration des chaines de valeur permettant la création d’emplois, d’améliorer les revenus des différents acteurs, de contribuer au rééquilibrage de la balance commerciale en assurant durablement la sécurité alimentaire et nutritionnelle.
Le projet ambitionne également la professionnalisation de l’agriculture par l’utilisation d’équipements modernes digitaux.

De quoi appuyer 4000 promoteurs de PME et PMI. A raison de 40% de femmes et 60% de jeunes. Des chiffres qui concrétisent l’ambition de l’axe 2 du PND qui vise la transformation de l’agriculture. Les emplois de ce projet seront créés dans les activités de transformation et production de produits agricoles, des infrastructures d’appui à la chaîne de valeur que sont les abattoirs, le matériel agricole, les systèmes d’irrigation, l’aviculture, la pisciculture et l’aquaculture puis l’apiculture.

Lire aussi / Togo : Le ProMIFA lancé pour une cible de 300.000 bénéficiaires à impacter

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur