Tentative d’insurrection armée au Togo : 18 présumés interpellés par la police nationale

0 559

Dix-huit (18) individus appartenant au mouvement révolutionnaire « Tigre Révolution » ont été interpellés pour leur participation présumée dans la tentative d’insurrection armée du 23 novembre dernier au Togo. L’annonce a été faite lors d’un point de presse animé par le directeur de la Police nationale, Lt-colonel Yaovi Okpaoul.

Dans la nuit du 22 au 23 novembre dernier, des individus armés s’en sont pris à des gendarmes dans l’exercice de leur mission, blessant grièvement cinq d’entre eux. Malheureusement l’un des gendarmes agressés aurait succombé aux blessures qu’il a subies pendant son hospitalisation. A la suite de ces malheureux incidents, les autorités sécuritaires togolaises ont diligenté une enquête afin de retrouver les auteurs de ces actes insurrectionnels.

Les résultats de l’enquête ont donc permis de déceler que les 18 individus interpellés avaient des liens étroits avec le mouvement à caractère radical dénommé « Tigre Révolution ». Selon les recoupements de la police, les membres du mouvement auraient été recrutés lors des réunions du Parti national panafricain (PNP). Par ailleurs, le point de presse de la police nationale précise également qu’il y a moins d’un an que le mouvement aurait été créé par le nommé Touré Madjidou alias « Master Tiger », un togolais résidant en Belgique. L’objectif du mouvement « Tigre Révolution » serait « d’organiser une révolution nationale afin de déstabiliser les Institutions de la République en 03 jours ».

Le plan d’attaque des dits révolutionnaires visait dans un premier temps à s’en prendre aux « Forces de l’Ordre sans craindre leurs tirs puisqu’ils sont protégés contre les balles, les molester, poignarder ou faire tout ce qui est possible pour leur prendre les armes. » Ensuite, ils prévoyaient « barricader la route par des camions, véhicules et par tout autre moyen pour handicaper les interventions des Forces de Défense et de Sécurité. » Toutefois, les enquêtes se poursuivent pour démanteler ce réseau, la police nationale rassure la population et l’invite à « coopérer et collaborer avec les forces de défense et de sécurité afin que la situation revienne à la normale ».

Lire aussi : Tentatives d’insurrection au Togo : le ministre de la sécurité prend les dispositions idoines

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur