Session extraordinaire de la conférence des Chefs d’État de la CEDEAO

La diplomatie togolaise en marche.

52

Depuis hier après-midi, les rues de la capitale togolaise reprennent des couleurs inhabituelles. De même que l’aéroport qui subit le ballet des avions présidentiels. Ainsi, Lomé est aux couleurs des drapeaux et des cortèges des Chefs d’État et de gouvernement. Crânement, la capitale togolaise abrite encore, le temps d’un sommet, le centre nerveux de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest. Raison : la session extraordinaire de la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement sur la Guinée Bissau.

En 24 heures donc Lomé est devenue la capitale de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest.
Tous les Chefs d’État et de Gouvernement ont effectué le déplacement. Entre autres le Président du Mali, de la Côte d’Ivoire, du Libéria, du Niger, du Bénin, du Sénégal…Un rendez-vous qui confère une fois encore à Lomé sa dans l’agenda diplomatique continental. Mais aussi un succès diplomatique qui renouvelle la visibilité du Togo sur le toit du monde et surtout la sympathie accordée à Faure GNASSINGBÉ par ses pairs dans la sous-région.

Au-delà donc des travaux qui se dérouleront dans la salle Concorde de l’hôtel 2 Février, c’est avant tout la vision diplomatique du Président de la République qui est marche. Celle de faire du Togo un pays plus actif dans le concert des nations et dans les décisions du monde à travers des actions pragmatiques, audacieuses et courageuses, particulièrement, au profit du Togo et des peuples d’Afrique. Et c’est ce à quoi s’emploie Faure GNASSINGBÉ depuis son élection, le 4 juin 2017, comme président en exercice de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest).

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.