Riposte à la pandémie de la Covid-19 : la stratégie payante du Togo pour un retour à la normale

0 1 020
Par rapport à l’infection à Covid-19 ébranlant le monde et le continent africain, le Togo reste à ce jour un des pays les moins touchés : 783 cas “seulement” pour une population d’environ huit millions d’habitants à raison d’un taux faible de 1,34 cas pour 100.000 habitants. Selon les chiffres officiels à la date du lundi 20 juillet 2020, 38. 149 tests de laboratoire ont été effectués et 15 décès ont été enregistrés depuis le début de la crise. Certains à raison parlent d’une certaine résilience du pays sans doute liée en grande partie à la structuration de la riposte et au pragmatisme du gouvernement dont les mesures rapides ont été efficaces pour limiter la pandémie.

En comprenant très tôt qu’un confinement strict tel qu’observé dans certains pays, le Togo a basé sa riposte sur la mobilisation communautaire sur les gestes barrières mais aussi une stratégie de dépistage de masse permettant de prendre en charge de façon efficace et au plus vite des personnes testées positives suivant un protocole de traitement basé sur l’hydroxychloroquine. Mais également en prenant des mesures fortes : couvre-feu, fermeture des frontières terrestres et aériennes, bouclage et limitation de la circulation dans certaines villes, port systématique du masque et obligation du dispositif de lavage de mains à l’entrée et à la sortie des lieux restés ouverts…

Simple, pragmatique, et efficace, la stratégie du gouvernement a été payante et a mis le Togo à l’abri d’une flambée des cas de contamination et une propagation du virus tout en permettant aujourd’hui un retour à la normale. Du moins en comparaison avec ses voisins de la Cedeao. Pour 36.556 tests réalisés, le Bénin est aujourd’hui à 1602 cas confirmés pour 31 décès. Le Burkina Faso est à 93 décès pour 1065 cas. La Côte d’Ivoire est à 5561 cas. Le Sénégal enregistre 8948 cas positifs pour 170 morts. En somme, en réponse à la crise sanitaire, le Togo peut se targuer d’avoir déployé une stratégie efficace ayant fait moins de victimes dans le rang des populations qui ont très tôt pris la mesure de la lutte contre la pandémie.

Avec moins de 214 cas actifs aujourd’hui, tous sous traitement et 554 cas guéris, le Togo en Afrique de l’Ouest loin de payer l’amère facture du Coronavirus aborde un retour à la vie normale sans grande inquiétude. En plus d’aller méthodiquement vers la levée des mesures entretemps adoptées comme l’ouverture des lieux de culte par exemple, la reprise des activités académiques dans les universités… Cela relève du leadership du gouvernement avec à sa tête le Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé.

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur