Riposte à la pandémie Covid-19 : Le FMI autorise 131.1 millions de dollars pour le Togo

0 1 610

Face à l’infection au virus Covid-19, la nécessité de soutenir la fragilité macro-économique des Etats est d’évidence. Hier vendredi, le conseil d’administration du Fonds Monétaire International (FMI) a achevé la sixième et dernière revue des résultats économiques obtenus par le Togo dans le cadre d’un programme appuyé par un accord au titre de la Facilité Élargie de Credit (FEC). À l’issue, une augmentation de l’accès a été alors approuvée pour faire face aux impacts humains et économiques de la pandémie de Covid-19.

C’est un décaissement immédiat de 131.3 millions de dollars, ce qui est presque quatre fois plus important que le montant initialement prévu. Cette mobilisation au profit du pays résulte des performances enregistrées au cours des trois années de mise en œuvre du programme soutenu par l’institution monétaire. Des progrès considérables et une reprise économique forte et sont les projections de croissance pour 2020.

Durant la période 2017-2019, le Togo a respecté le critère de convergence de l’UEMOA d’un déficit budgétaire ne dépassant pas 3% du PIB. Mais cette note d’espoir a été sensiblement revue à la baisse en raison de la pandemie de Covid-19. Le déficit budgétaire et le besoin de financement de la balance des paiements pourraient s’élargir considérablement en raison de la perte de recettes, de l’augmentation des dépenses de santé et de la baisse des exportations.

Pendant que les recettes sont limitées les charges s’augmentent. C’est pour cela qu’en achevant la sixième revue, le conseil d’administration a approuvé la demande présentée par les autorités en vue d’une augmentation du niveau d’accès dans le cadre du programme de 48.7 % de la quote-part du pays (environ 97.1 millions de dollars). Pour le gouvernement togolais, il s’agit de pouvoir répondre aux besoins urgents de financement découlant des efforts et du plan de riposte visant à contrôler la propagation du Covid-19 et atténuer son impact économique au Togo.

Ce nouveau montant porte alors le total des décaissements au titre de l’accord à environ 336.4 millions de dollars. Il faut préciser qu’un accord triennal en faveur du Togo d’un montant d’environ 239.3 millions de dollars avait été approuvé le 5 mai 2017.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur