Retour sur les principaux faits marquants de l’actualité au Togo du 3 au 9 juin 2019

0 373

La participation du Président Faure Gnassingbé à l’Annual Debat 2019 à Londres, la publication par la Cour suprême de la liste des candidats retenus pour les élections locales, l’adoption par l’Assemblée nationale de la loi portant sur la sécurisation des opérations de crédit-bail au Togo, l’évaluation des projets sociaux FSB et EJV par la Banque mondiale…Tels sont là, les principaux sujets qui ont fait la Une de l’actualité au plan national au cours de cette semaine qui s’achève.

Des infrastructures sanitaires inaugurés dans la Préfecture du Golfe par le Premier ministre

Le premier ministre Selom Klassou lors de l’inauguration

Le Premier ministre, SEM Komi Sélom Klassou a inauguré le lundi 3 juin 2019, les centres médico-sociaux de Légbassito et de Vakpossito situés dans la Préfecture du Golfe. Les travaux ont été exécutés par l’Agence nationale de développement (ANAB) sur financement du Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV).

Les deux centres sont destinés à assurer des soins de qualité aux populations de ces cantons. Ils sont composés de bâtiments centraux, de locaux destinés aux séances de vaccination, de sensibilisation et de formation, ou encore de forages photovoltaïques. Le coût des travaux est estimé à 495,5 millions de FCFA. Rappelons que la mise en œuvre du PAPV sur toute l’étendue du territoire a permis de réhabiliter et de construire des infrastructures socio-collectives de base (écoles, marchés, centres de santé…).

 

Le PASA évalué par une mission de la Banque mondiale

 

Une mission de la Banque mondiale a participé lundi à Lomé à un atelier d’évaluation du Projet d’appui au secteur de l’agriculture (PASA) organisé par le Ministère de l’agriculture, de la production animale et halieutique. La rencontre a permis au deux entités de faire le point sur les progrès réalisés, les résultats obtenus, les indicateurs de performance atteints ainsi que le niveau d’exécution du Plan de travail et du budget annuel 2019.

L’équipe conduite par Erick Abiassi, l’agroéconomiste chargé du portefeuille PASA à la Banque mondiale, a également dans le cadre de cette mission effectué des visites sur le terrain où elle a eu à échanger avec les différents partenaires et bénéficiaires du projet. Estimé à plus de 26 milliards de FCFA et financé par l’institution de Bretton Woods, le PASA a pour objectif la réhabilitation et le renforcement des capacités de production de bénéficiaires ciblés sur certaines chaînes de valeurs, et la mise en place d’un environnement institutionnel favorable pour le développement du secteur agricole sur le territoire des bénéficiaires.

 

Les femmes candidates aux élections locales sont en formation pour mieux affronter l’électorat

Le Ministère de la promotion de la femme a lancé lundi une série de formation dans les 5 régions économiques du pays à l’endroit des femmes qui vont se présenter aux élections locales. La formation organisée en collaboration avec le PNUD vise à renforcer les capacités de ces femmes sur la gestion locale et les techniques de campagne électorale.  Et pour cette élection qui marquera un nouveau tournant dans l’histoire politique du pays, le ministère de la femme veut à travers cette initiative, augmenter les chances des candidates qui prendront part pour la première fois à une élection. « L’objectif c’est de les outillés en technique électorale, savoir comment elles doivent se préparer avant d’aller aux élections », a indiqué Tchabinandji Yentcharé-Kolani, la ministre de la Promotion de la femme. La formation qui se tient jusqu’au 12 juin porte entre autres sur les éléments fondamentaux de la décentralisation, le cadre des médias et l’organisation d’une campagne électorale.

 

Faure Gnassingbé expose les atouts du Togo aux investisseurs britanniques à Londres

SEM Faure Gnassingbé à Londres

 

Le Président de la République, SEM Faure Essozimna Gnassingbé, s’est rendu le mardi 4 juin 2019 à Londres où il a participé en tant qu’invité d’honneur à la 5ème édition de l’Annual Debate 2019, un rendez-vous économique organisé par Invest Africa. Devant un auditoire composé de représentants de multinationales, de sociétés d’investissement, d’institutions internationales de financement du développement, et de plusieurs organisations, le n°1 togolais a exposé sa nouvelle vision d’une transformation structurelle de l’économie togolaise contenue dans le Plan national de développement (PND).

Plusieurs sujets liés au développement des infrastructures aux efforts en faveur de la réduction de la pauvreté ont été évoqués. Face aux investisseurs, le Président de la République a insisté sur les multiples atouts dont dispose le Togo et présenté les opportunités d’investissement ainsi que les mesures incitatives pour rassurer le secteur privé britannique.

Jeudi, à l’occasion du « Togo-UK Investissement Summit » qui a réuni des personnalités économiques, Faure Gnassingbé a de nouveau invité les investisseurs : « Venez au Togo ! », a-t-il lancé. Rappelons qu’en marge de sa participation à l’Annual Debate, le Président de la République a conféré avec diverses personnalités telles que la Ministre britannique chargée des affaires africaines, Harriett Baldwin et le PDG de l’entreprise koweïtienne Agiltiy, Goeffroy White. Ce dernier a annoncé au Chef de l’Etat son intention d’implanter au Togo sa société spécialisée dans la logistique.

Un mémorandum d’entente a été signé entre les deux parties à cet effet. Dans ce mémorandum, la société Agility s’est engagée à construire un parc logistique à Lomé, un projet qui serait en lien avec l’axe 1 du PND qui vise à ériger le Togo en hub logistique de premier ordre dans la sous-région.

 

La Cour suprême a publié la liste des candidats retenus pour les élections locales

Le magistrat Gamatho, président de la Cour suprême du Togo

La Cour suprême du Togo a rendu public le mercredi 5 juin 2019, la liste définitive des candidats aux prochaines élections municipales prévues pour le 30 juin. La liste définitive des candidats, publiée conformément aux dispositions de l’article 283 du Code électoral, est disponible et « affichée au siège du greffe de la Cour, au siège de la Ceni et dans les Celi », avait indiqué dans un communiqué le président de la Cour suprême, Akapkovi Gamatho.

 

Le Ramadan a été célébré mercredi au Togo

La communauté musulmane au Togo a célébré le mercredi 5 juin 2019, l’Aïd el-Fitr ou la fête de Ramadan. Une grande prière a été dite à cette occasion sur le terrain du Lycée de Tokoin à Lomé en présence du Premier ministre, Komi Selom Klassou et des membres du gouvernement. Elle a été suivie par des réjouissances populaires dans les diverses villes et localités du pays.

Le Président de la République, SEM Faure Essozimna Gnassingbé a adressé pour la circonstance un message de vœux à ses homologues musulmans. « Que la grâce et la bénédiction d’Allah vous couvrent et vous accompagnent dans toutes les initiatives que vous portez en vue du mieux-être de vos peuples », a formulé Faure Gnassingbé. Le Ramadan ou encore l’Aïd-el-Fitr est l’un des cinq piliers de l’islam, avec la profession de foi, l’obligation de prier cinq fois par jour, l’aumône et le pèlerinage à La Mecque. Il marque la fin d’un mois de jeûne et de piété chez les musulmans.

 

L’Assemblée nationale adopte la loi uniforme relative au crédit-bail

La loi Uniforme relative au crédit-bail dans les États membres de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) a été adoptée le jeudi 6 juin par l’Assemblée nationale. Cette loi offre les outils de promotion du crédit-bail en incitant les PME togolaises à se tourner vers ce type de financement peu connu, qui pourtant leur permet de financer leurs outils de production à des conditions plus favorables, comparativement aux autres crédits classiques.

Pour la Ministre de la planification, Demba Tignokpa, l’essor du crédit-bail, constitue une sorte de réponse à la problématique de financement du Plan National de Développement (PND 2018-2022) que le secteur privé est appelé à financer à hauteur des deux tiers (2/3).  « Le crédit-bail au regard de ses avantages contribuera à la mise en œuvre du Plan National de Développement. L’accroissement des activités y relatives sera d’un apport à la promotion et au développement des services financiers, soutiendra le développement de l’agriculture et des industries de notre pays et aidera à consolider le développement social ainsi qu’à renforcer les mécanismes d’inclusion financière », a indiqué la Ministre de la planification au cours de la session.

En somme, cette loi permettra désormais au gouvernement de mettre à la disposition des opérateurs économiques un produit financier additionnel sécurisé pour le développement de leurs activités.  Pour rappel, le crédit-bail est un contrat en vertu duquel une institution financière loue un bien immobilier ou mobilier, corporel ou incorporel, à un client qui y dispose du droit d’usage, paie les loyers pour une durée déterminée avec l’intention de l’acheter à un prix fixé d’avance entre les parties, tenant compte des versements effectués à titre de loyers.

 

Evaluation à mi-parcours des projets sociaux FSB et EJV

Les différents acteurs impliqués dans la mise en œuvre des projets Filets sociaux de base (FSB) et Opportunités d’emploi pour les jeunes vulnérables (EJV) étaient réunis jeudi à Lomé, pour faire le bilan à mi-parcours des deux projets lancés officiellement par le Chef de l’Etat il y a 18 mois. L’objectif de cette rencontre est de surtout faire une analyse prospective du chemin parcouru à travers un bilan détaillé.

Financés par le gouvernement et la Banque mondiale à hauteur de 44 millions $, soit un peu plus de 26 milliards FCFA (17,4 milliards pour les FSB et 9 milliards pour les EJV), les deux projets visent à fournir aux communautés les plus pauvres, un minimum de services socio-économiques de base, et à offrir des opportunités économiques à des jeunes de 15 à 35 ans, pauvres et vulnérables. Un an et demi après leur mise en œuvre par l’Agence nationale pour le développement à la base (ANADEB), les résultats sont encourageants : près de 100 000 écoliers ont bénéficié de repas chauds chaque jour d’école, 12 115 ménages ont reçu leurs premiers transferts monétaires, 5032 jeunes vulnérables de 72 villages pauvres participent au projet THIMO (Travaux à haute intensité de main d’œuvres).

 

Plus de 130 000 élèves vont à l’assaut du BEPC

Reporté pour cause de célébration de la fête du Ramadan, la phase écrite de l’examen du BEPC (Brevet d’étude du premier cycle) a démarré jeudi sur l’ensemble du territoire national. Selon le ministère des enseignements primaire et secondaire, ils sont au total 130 221 élèves des classes de troisième à participer au BEPC cette année, un examen qui ouvre la porte du Lycée aux candidats admis.

Avec 58 989 de filles (45,30%) et 71 232 garçons (54,70%), l’effectif global des candidats enregistre une hausse de 12. 114 élèves soit 10,26%. Par région, on note 43 096 candidats dans le Golfe, 23453 dans la maritime, 26 324 dans les plateaux, 11977 dans la centrale, 13271 dans la Kara puis 12 100 dans les savanes. L’examen se déroule dans 320 centres. Une délégation du ministère des enseignements primaires et secondaires a effectué des visites dans plusieurs centres dans certaines régions, pour s’assurer du bon déroulement des épreuves. Le BEPC qui prend fin le mardi 11 juin 2019 sera suivi du CEPD et du BAC 2, le 17 juin prochain.

 

Le Togo a célébré la journée mondiale des Océans

La journée mondiale des Océans, édition 2019 a été célébrée sur le plan international sous le thème : « Genre et océans ». Au Togo, cette journée a été particulièrement célébrée le vendredi 7 juin 2019 à Lomé sous le thème « Contribution des femmes du domaine maritime à la mise en œuvre du PND ». L’évènement a été marqué par un atelier de sensibilisation sur la contribution des femmes du domaine maritime à la mise en œuvre du PND.

L’atelier a été précédé d’une séance de sensibilisation des femmes transformatrices de poissons et des pêcheurs le jeudi 06 juin 2019 au centre Zuma au port de pêche à Lomé. Selon Takougnadi Neyo, Préfet maritime, cette journée a pour vocation de mobiliser et d’unir les populations du monde entier sur un projet de gestion durable des Océans. C’est donc à ce titre qu’il est important de sensibiliser le public sur la place fondamentale que les océans occupent dans notre écosystème, mais également sur l’impact que les activités humaines ont sur ces derniers, a-t-il ajouté.

 

Omar Bongo, 10 ans déjà

Le Président de la République SEM Faure Essozimna Gnassingbé s’est rendu, le samedi 8 juin 2019 à Libreville au Gabon, pour la cérémonie de commémoration du 10è anniversaire du rappel à Dieu du feu président gabonais Omar Bongo Ondimba. D’autres chefs d’Etat et de gouvernement africains y étaient également. Le Président de la République a honoré, pour la circonstance, de sa présence les offices religieux œcuméniques au palais de la Rénovation de Libreville.

Le chef de l’Etat a salué, à cette occasion, la mémoire de l’illustre disparu, pour son engagement pour la paix et l’unité nationale, et ses nombreux sacrifices pour le développement de ce pays frère. Le Togo et le Gabon entretiennent d’excellentes relations historiques, diplomatiques, politiques et économiques. Les deux pays se consultent régulièrement sur des questions d’intérêt national, inter-régionales et continentales notamment dans les domaines de la sécurité et du développement. En mai dernier, le chef de l’Etat a effectué une visite de travail à Libreville pour le renforcement de cette coopération.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur