Résolution de la situation politique au Togo

La CEDEAO fixe le cap pour l’apaisement total et le consensus

0 700

Les travaux de la 53ème session de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest ont pris fin et les résolutions très attendues sur la situation politique au Togo sont tombées.

Améliorer le cadre électoral pour faire les élections législatives le 20 décembre 2018, recomposer la cour constitutionnelle et limiter le mandat de ses membres, limiter le mandat présidentiel à deux, rendre effective l’élection présidentielle à deux tours, passer par la voie parlementaire pour opérer les réformes et au cas échéant procéder par consultation populaire et permettre entre autres le vote des Togolais de l’étranger. La 53ème session de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO vient de rendre son ultime verdict sur la situation politique intérieure du Togo en fixant les grands principes applicables à l’ensemble des parties prenantes.

Par ces résolutions contenues dans le communiqué final lu au terme des travaux par le ministre togolais des Affaires étrangères et de la coopération, la CEDEAO fixe le cap pour une résolution d’une situation politique qui commence à lasser les citoyens togolais eux mêmes.

Le cadre est alors désormais fixé et les acteurs politiques, à moins de vouloir s’exclure eux-mêmes, d’un processus de renforcement de la démocratie et de la paix au Togo, savent à quoi s’en tenir.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur