Résilience face à la Covid-19 : Les nouvelles priorités du Gouvernement

0 587
L’augmentation au quotidien du nombre de cas de contaminations liées à la pandémie au covid 19 ne laisse pas indifférent le gouvernement togolais. Réuni en conseil des Ministres sous la présidence du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, l’équipe de Mme le premier Ministre Victoire Tomégah Dogbé entend donner une autre dimension à la lutte contre la crise sanitaire qui secoue notre pays.

En effet, au cours des travaux du conseil des Ministres de ce Mercredi 04 Novembre 2020, une communication a été dédiée à la lutte contre la Covid 19. Présentée par la Ministre déléguée auprès du Ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins, chargée de l’Accès Universel aux Soins, cette communication porte sur la réorganisation des acteurs pour une meilleure coordination de la riposte contre la Covid-19.

Cette initiative pilotée par le Ministère délégué auprès du Ministre de la Santé a pour objectif d’améliorer la gestion de l’épidémie dont le grand Lomé a pris depuis quelques jours le flambeau de la contamination avec de nouveaux cas détectés.

Lire également : Le PNUD offre trois cliniques mobiles au Togo pour servir de centre de dépistage du Covid-19

Dans un contexte marqué par la rentrée scolaire qui est effective depuis lundi dernier, la rentrée dans les tous prochains jours à l’Université de Lomé, la réouverture des lieux de cultes et probablement la réouverture très bientôt des frontières terrestres, les ingrédients sont réunis pour que le gouvernement repense les stratégies de lutte contre la pandémie. De concert avec la commission nationale de la gestion de la riposte, un plan pour déconcentrer la lutte est mis en branle.

Il s’agira de mettre sur pied des équipes d’intervention rapide, très alertes et une autre équipe de suivi des cas positifs asymptomatiques à domicile qui seront mobiles et disponibles dans chaque chef-lieu de préfecture. Pour plus d’efficacité, le gouvernement annonce le démarrage des nouvelles dispositions dans le grand Lomé dès le 10 novembre avec duplication dans les centres de santé de chaque chef- lieu de communes au plus tard le 17 Novembre.

D’autres dispositions visant à suivre de près des voyageurs et contacts mobiles seront également initiées dans les formations sanitaires avec l’appui des comités de développement de quartiers et des comités de santé. Toujours dans l’esprit de rapprocher les prélèvements pour des tests des populations, le gouvernement autorisera des formations sanitaires privées dans le grand Lomé de préférence 4 cliniques désignées par les professionnels du domaine à le faire.

Ces nouvelles dispositions que le gouvernement met en place traduisent à suffisance que la recherche du bien-être et du bonheur des togolais demeurent la préoccupation majeure du Chef de l’Etat et de son gouvernement.

Lire aussi : Riposte à la pandémie de la Covid-19 / la stratégie payante du Togo pour un retour à la normale

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur