Rapport annuel 2019 : La Boad salue les progrès réalisés par le Togo dans plusieurs domaines

0 487
Dans l’espace ouest-africain, le Togo fait figure de proue et continue de s’illustrer comme un bon élève. Dans son dernier rapport annuel publié lundi dernier, la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) a salué les progrès réalisés par le Togo dans plusieurs domaines. Comme les années précédentes, la recherche d’une croissance inclusive et durable a marqué l’action de la banque au cours de l’année 2019. Ceci s’est traduit par d’importants financements alloués au renforcement des infrastructures de base et à la promotion d’un développement durable.

Selon le document, le décaissement total de l’institution bancaire en faveur du Togo a été de 465,7 milliards de Fcfa en 2019 et orienté vers des projets publics (sécurité alimentaire, infrastructures, développement rural) et privés (banque & finance, commerce hôtellerie …).

En matière de voiries urbaines, de routes inter-urbaines et d‘assainissement, au nombre des quatre projets financés dans l’espace, il y a l’aménagement et le bitumage du tronçon Katchamba-Sadori de la RN7 pour un montant de 20 milliards de FCFA. Dans le cadre de l’électrification urbaine et rurale, un financement de 7 milliards FCFA a été accordé au Togo pour la construction d’une centrale thermique photovoltaïque de 30 MWc à Blitta. Elle permettra d’approvisionner en énergie électrique, les populations de la ville de Blitta et ses environs, ainsi que les unités industrielles de la zone.

Lire également : Energie / Faure Gnassingbé pose la première pierre de la Centrale photovoltaïque de Blitta ce mercredi

Le Togo a bénéficié d’autres accompagnements en vue de l’opérationnalisation, de l’accréditation de la banque auprès des mécanismes financiers de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC). C’est le cas du projet de relèvement du niveau de résilience des acteurs vulnérables du secteur agricole de Mandouri au Togo (10 millions USD), où les diligences sont en cours en vue de la prise en compte des observations du Fonds d’Adaptation sur le document.

Dans son rapport, l’institution bancaire sous-régionale n’a pas manqué de saluer les autres progrès réalisés par le Togo dans le domaine social comme l’accès des populations aux services sociaux de base (éducation, santé, eau potable et  assainissement, etc.). C’est le constat fait d’ailleurs par le rapport de synthèse de l’évaluation de performance du portefeuille-pays de projets publics non marchands financés au Togo, sur la période 2000-2015 qui a été soumis au Conseil d’Administration de la Banque en 2019.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur