Promotion et valorisation du patrimoine culturel

Vers l'adoption du code du cinéma et de l’image animée au Togo

171

A chaque semaine désormais à Lomé, une bonne nouvelle pour le peuple togolais. A chaque conseil des ministres désormais, une initiative du gouvernement au profit du bien-être et du développement. C’était encore le cas ce mardi où le gouvernement a renouvelé son engagement à s’attaquer durablement à la protection et à la valorisation du riche patrimoine culturel en général et du cinéma (septième art) togolais en particulier. A cet effet, il a été question du projet de loi portant code du cinéma et de l’image animée.

En amont de ce projet de code, un constat sinon une motivation : “les revenus générés par la filière au Togo, vont au profit d’images étrangères importées, ce qui ne contribue, ni à la connaissance mutuelle des populations, ni au développement économique d’une industrie nationale de l’image”, précise le compte rendu du Conseil des ministres. Au-delà de cette évidence, un problème majeur d’identité culturelle se pose en ce sens que la profusion inquiétante des productions venues d’ailleurs remet en cause la fébrilité des consommateurs d’images, lesquelles restent calquées sur des modes de vie et d’action autres que ceux togolais.

C’est dans ce cadre que s’inscrit le projet de code du cinéma et de l’image animée. Il entend renforcer et affermir la législation actuellement en vigueur de l’industrie cinématographique et de l’image animée. In fine, il s’agira de la mise en place d’un cadre juridique et économique adapté au contexte togolais. Ce qui permettra la relance effective en terme de qualité et de quantité la production d’images et la réactivation des marchés cinématographiques et audiovisuels dans les régions administratives du Togo et enfin, la professionnalisation et la structuration nécessaire à l’émergence d’une industrie de cinématographie et de l’audiovisuel. La volonté du gouvernement est alors manifeste. Reste l’accompagnement du parlement

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.