Prolongation de la révision de la liste électorale au 2 décembre : la bonne foi de la CENI

0 221

Démarrée le 29 novembre dernier, la révision des listes électorales devait normalement s’achever le dimanche 1er décembre. Mais la Commission électorale nationale indépendante (CENI) l’institution en charge de l’organisation du processus électoral a décidé de proroger la révision jusqu’au 2 décembre 2019. Et c’est à travers un communiqué signé du président de la Ceni, M. Ayassor Tchambakou, que les potentiels électeurs ont reçu l’information qui soulage plus d’un d’entre eux.

Les raisons de cette prorogation sont également précisées dans le communiqué. En effet, la prorogation vise à « permettre à tous les citoyens qui n’auraient pas pu se faire enrôler jusque-là, de le faire ». La situation d’affluence constatée dans les centres dédiés à la révision des listes électorales résulte en partie de l’appel au boycott lancé par la C14, l’ancienne coalition de 14 partis politiques de l’opposition, à la veille des législatives de décembre 2018.

La C14 avait expressément demandé à ces partisans de ne point se faire enrôler. Conscients aujourd’hui de l’incongruité de cette décision de l’opposition, leurs partisans prennent d’assaut les centres de révision des listes électorales afin de se rattraper et pouvoir exercer leur droit civique lors de la présidentielle 2020.

La décision de proroger la révision des listes électorales témoigne donc de l’esprit d’ouverture et d’inclusion de la CENI qui s’est engagée à réaliser la prochaine présidentielle dans la transparence absolue.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur