Programme de protection sociale School Assur / Une tournée nationale dresse le bilan et identifie les améliorations à apporter

0 324

Pendant une semaine, une délégation conjointe du Ministère de la Santé et de l’hygiène publique ; du Ministère des Enseignements Primaire Secondaire et de l’Alphabétisation et du Secrétariat d’Etat chargé de l’Inclusion Financière et du Secteur Informel a sillonné tout le pays. Objectif : non seulement faire le bilan de la prise en charge des élèves au cours de l’année scolaire écoulée mais aussi faire le constat d’éventuelles difficultés en vue d’une amélioration continue.

Initiée suite aux instructions du Chef de l’État, Faure E. Gnassingbé, cette tournée avait pour objectif de faire le bilan de School Assur, de susciter l’adhésion des populations et surtout de discuter des perspectives de son amélioration. Avec les acteurs de l’éducation, de la santé et des autorités locales dans chacune des régions parcourues, il a été question de recueillir les préoccupations quant à l’accès des élèves à la protection sociale qu’est School Assur. L’objectif est de dynamiser le programme.

Lancé depuis le 1er septembre 2017, School Assur vise à assurer une couverture assurance aux écoliers des établissements primaire et secondaire du secteur public du Togo.

En raison de l’objectif fixé et des résultats actuels du programme, il s’agit alors avant la rentrée prochaine d’évaluer ce qui a été fait, relever les manquements et proposer des pistes d’amélioration. Deux millions d’écoliers et élèves de tous les établissements publics dans tout le pays doivent être touchés. Actuellement, le bilan fait état de 1. 740. 453 d’élèves assurés ; plus de 932 005 ayant été déjà pris en charge pour un coût total de 2.381.953.679 FCFA depuis le lancement.

Des difficultés exposées et des défis à relever

Lomé Commune, région des Savanes, Kara, région Centrale, Région des Plateaux…Dans chacune de ces localités comme à Atakpamé, les échanges avec les populations locales et les autorités politico-administratives furent édifiants. Le bon déroulement du programme a d’ailleurs été apprécié dans la région des Plateaux où une délégation de partenaires internationaux avait déjà observé les soins administrés aux élèves à la polyclinique d’Agbonou. Quant aux centres de santé, ils sont disponibles et les compagnies d’assurance suivent le rythme .

L’enjeu : réaliser un saut qualitatif vers une couverture à 40% de la population togolaise

Le Plan national de développement (PND 2018-2020), a pour priorité de parvenir à une croissance inclusive centrée sur la transformation structurelle et tirée par le secteur privé, d’améliorer la qualité de vie et de réduire la pauvreté en investissant dans les projets sociaux prioritaires. School Assur est l’un d’eux. “Les acteurs doivent prendre soin du programme pour le bonheur des populations”, a recommandé le Préfet de la Kozah, le Colonel Didier Bakali pour relever la pertinence de ce programme.

“Le programme School Assur est une formule innovante de couverture d’assurance sanitaire à laquelle des pays de la sous-région essayent de s’imprégner du modèle”, a précisé pour sa part le Secrétaire Général du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique. L’enjeu est de réaliser un saut qualitatif vers une couverture à 40% de la population togolaise.

 

 

1.740. 453 bénéficiaires, soit 28% en matière de couverture d’assurance sanitaire

Après plus d’une semaine de descente et d’échanges sur le terrain avec tous les acteurs, la tournée a pris fin sur une belle note dans la région Maritime où la délégation a salué la forte implication de tous les acteurs. Tous les acteurs notamment les préfets, agents de santé et de l’éducation, ainsi que les parents ont réaffirmé leur détermination à œuvrer à la bonne marche du programme. Avec plus de 1.740. 453 de bénéficiaires, School Assur reste le programme qui a le plus grand effectif en matière de couverture sanitaire au Togo car il couvre 28% de la population du pays avec un impact direct sur nos jeunes populations.

Lire aussi : PNPER : Une gestion faite de rigueur et d’efficacité depuis 2018

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur