Privilégier l’intérêt supérieur de la Nation

0 522

Tout le monde attendait la reprise du dialogue sous la facilitation du Président ghanéen Nana akufo-Addo après presqu’ un mois de suspension. Accueilli à son arrivée par son homologue togolais le 23 mars dernier, le facilitateur, a relancé les discussions à l’hôtel 2 Février de Lomé entre les différents protagonistes.

 

Non sans difficultés, la facilitation a pu conduire les travaux de la première journée après la reprise dans « un esprit de compromis » à en croire le communiqué final bien que selon certains témoignages, l’opposition ait eu un long moment d’hésitation au début des travaux, louvoyant  entre unité d’actions et reprise des manifestations ou encore incapacité à proposer une approche claire de retour à la constitution de 1992.

 

La mission de facilitation a réitéré son appel à l’endroit des parties afin qu’elles continuent de privilégier l’intérêt général.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur